Dimanche, 07 Mai 2017 13:14

Cacao : les mesures du Cocobod face à la chute des cours

Les transformateurs locaux qui achètent le cacao premium vont bénéficier d'une décote de 5% Les transformateurs locaux qui achètent le cacao premium vont bénéficier d'une décote de 5%

Outre de renouveler les vergers de cacaoyers dans le sens d´accrotre la production, le Cocobod envisage une decote de 5% à l'achat du cacao premium.

Aussi formel, la Banque mondiale prévoit une baisse des prix du cacao de plus de 6 % en 2017 du fait d'une offre plus abondante. Ils plongent à environ $ 2 le kilo en février 2017 contre $ 3 en février 2016. Et les producteurs vont à en croire la Banque mondiale encore constater ce recul enregistré depuis huit mois de manière consécutive. Elle estime que les prix du cacao vont chuter de 25% en 2017 malgré la hausse de 15% de l'approvisionnement mondial chiffré à 4,5 millions de tonnes (Mt) au cours de la campagne 2016/17. La Cte d'Ivoire y contribue à hauteur de (+26%), le Nigeria (+18%) et le Ghana (+8%).

Le Cocobod (Ghana) ne désarme pas face à la chute des cours internationaux. Certes, elle créé un manque à gagner de $ 1 milliard en 2016, le Cocobod à en croire son président Hackman Owusu-Agyemang garantit un prix au producteur. Il ne serait pas abaissé. La stratégie du Cocobod porte sur le renouvellement des vergers de cacaoyers dans le sens d´accrotre la production.

Selon le directeur exécutif par intérim de la Cocoa Health Extension Division du Cocobod, Emmanuel Opoku, cité par thebftonline.com, les cacaoyers de plus de 30 ans sur environ 50 000 hectares vont être détruits et de nouveaux arbres seront replantés sans frais à débourser pour le producteur. Plutt, le Cocobod se charge d'indemniser les propriétaires des exploitations bénéficiaires de cette initiative gouvernementale qui offre 1 500 plants par hectare. Et cette initiative concerne 4 000 hectares d´exploitations de cacao situés dans la région de l'Est du pays.

Une autre initiative du Cocobod. Les transformateurs locaux qui achètent le cacao premium vont bénéficier d'une décote de 5%. En fournissant un cacao moins cher aux à ces opérateurs économiques, le Ghana veut encourager la transformation locale des fèves de cacao. Tant les fèves produites et transformées localement enregistrent un recul de 30% en 2015 contre 38% précédemment du fait du manque de fèves bon marché selon le Cocobod. Seule issue pour les industries locales ayant une capacité installée de 300 000 t, elles importent des fèves de Cte d'Ivoire pour alimenter les usines.

Par Charles Nwanochi

Lu 101 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov´ Acteurs

MATIèRES PREMIèRES

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
22 499 FCFA
SAFACAM 32 000 FCFA
SEMC
61 999 FCFA
12/098/2017 source DSX

COURS DES DéVISES

Convertisseur de devises

Convertir 

en