Mercredi, 28 Janvier 2015 10:24

Mali: Entre 60 et 70 milliards de Fcfa pour booster la production de coton

A travers cet important investissement, le gouvernement malien ambitionne d´atteindre une production cotonnière annuelle de 800 000 tonnes à l´horizon 2018.

Depuis quelques années, le gouvernement malien a entrepris un nombre d´actions visant à booster la production cotonnière du pays. Il s´agit de franchir la barre à l´horizon 2018, une production annuelle de 800 000 tonnes de coton.

La réalisation de cette ambition nécessitera l´investissement d´une somme allant de 60 à 70 milliards de F CFA dans une filière qui emploie un malien sur cinq , indique le directeur général de la Compagnie malienne pour le développement du textile, CMDT, Kalfa Sanogo.

Déjà en 2014, les autorités maliennes ont augmenté la subvention des intrants et baissé le prix des engrais. Ces mesures ont donné une forte impulsion au coton malien qui a enregistré une production de 552 000 tonnes au cours de la campagne 2014/2015, soit une hausse de 25% selon les chiffres rapportés par le site CommodAfrica.

Depuis l´année 2000, la filière cotonnière malienne est en proie à de nombreuses difficultés. Des milliers de cotonculteurs maliens ont abandonné massivement la production du coton, du fait entre autres de l´effritement progressif des services de recherche et d´appui, du renchérissement des coûts des facteurs de production, des distorsions du marché mondial provoquées par les subventions des pays riches comme les Etats-Unis, la Chine et ceux de l´Union européenne, des aléas climatiques divers, des problèmes de fertilité des sols et la fluctuation des prix sur le marché international, informe le site Mondeendeveloppement.eu/Madia.

Considérée comme le poumon économique du secteur agricole malien, la filière coton joue un rle essentiel dans les activités socioéconomique de ce pays d´Afrique de l´Ouest en termes de création des revenus, d´organisation du monde rural et de modernisation des systèmes de production.

Selon le rapport 2012 de l´Institut national de la statistique malien, la culture du coton permet d´employer environ 75% de la population rurale.

Avec une contribution d´environ 7% au Produit intérieur brut, PIB, l´or blanc permet de réaliser jusqu´à 50% des recettes d´exportation du Mali. D´où la nécessiter de relancer la filière.

Par Joseph Samuel Zoé

Lu 596 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov´ Acteurs

MATIèRES PREMIèRES

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
22 000 FCFA
SAFACAM 31 998 FCFA
SEMC
60 999 FCFA
04/10/2017 source DSX

COURS DES DéVISES

Convertisseur de devises

Convertir 

en