Imprimer cette page
Mardi, 29 Décembre 2015 21:05

Cameroun: vers une augmentation de la production d’huile de palme

La Société camerounaise des palmeraies, Socapalm, entreprise leader dans la filière, vient d’annoncer la mise en œuvre d’un projet d’extension de ses palmeraies dans la région du Littoral à hauteur de 76 millions de dollars.

Augmenter sa production afin de réduire le déficit de production d’huile de palme que connait actuellement le Cameroun. Tel est le principal objectif du projet d’extension des palmeraies de la Société camerounaise des palmeraies, Socapalm, dévoilé ce 28 décembre par ses responsables.

En partenariat avec le gouvernement local, l’entreprise  leader dans la production d’huile de palme au Cameroun va investir 38,2 milliards de Fcfa, soit plus de 76 millions de dollars, pour étendre ses plantations dans la région du Littoral. Ce projet « permettra de créer 816 emplois supplémentaires», révèle APA.

Malgré son 10ème rang de producteur mondial d’huile de palme, et 3ème producteur africain derrière le Nigeria (940 000 tonnes) et la Côte d’ivoire (417 000 tonnes), le Cameroun connaît une production déficitaire estimée à environ 60 000 tonnes par an.

Le Cameroun produit annuellement 322 000 tonnes d’huile de palme contre une demande au sein de sa population évaluée à environ 385 000 tonnes selon la FAO. Pour combler le gap et satisfaire la demande locale, le Cameroun est contraint d’importer chaque année l’huile de palme.

Les experts de la filière imputent ce déficit à plusieurs facteurs :
•    Le difficile accès aux terres
•    La faible mécanisation de la production
•    Le coût élevé de l’énergie mais
•    Le vieillissement des plantations existantes.

La Socapalm exploite 78 500 hectares de palmeraies dans les régions du Littoral et du Sud. Elle va créer de nouvelles plantations afin de booster cette filière qui génère un chiffre d’affaires annuel de 190 milliards de Fcfa à l’économie camerounaise.

Par Joseph Samuel Zoé

Lu 1125 fois