Afficher les éléments par tag : numérique

L’action économique de la Francophonie pèsera lourd sur la balance, au moment du choix du Secrétaire général de la Francophonie, en octobre prochain, en Arménie.

Le directeur exécutif de l’ONG panafricaine Smart Africa en visite au Cameroun plaide pour l’adhésion du Cameroun à cette initiative qui promeut l’utilisation des technologies de l’information et de la communication sur le continent.

Le Nigérian Ade Ayeyemi, directeur général du groupe Ecobank, explique comment la banque qu’il dirige soutient les jeunes innovateurs africains du numérique. À l’en croire, les banques et institutions devraient aider à organiser les acteurs du numérique afin qu’ils travaillent ensemble.

S’il est un domaine où le numérique permettrait de retourner la table en matière de développement en Afrique, c’est bien celui de l’agriculture. Tous les chiffres connus permettent de deviner un potentiel sans comparaison.

Le ministère camerounais des Postes et Télécommunications promeut cette idée dans le sens de « contribuer à la promotion des startups camerounaises et de relever le défi de l’Economie numérique ».

Avec cet outil le ministère camerounais de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales compte réduire les lenteurs administratives qui minent au quotidien son fonctionnement et nuisent à son efficacité.

Le gouvernement camerounais vient de confier au cabinet d’expertise AMLA, le projet de mise en place d’un système de traçabilité numérique pour les produits de grande consommation dans le pays.


La lutte contre la contrefaçon prend une nouvelle tournure au Cameroun, avec la mise sur pied imminente d’un système de traçabilité numérique, pour les produits de grande consommation.

Une convention de partenariat a été signée dans ce sens le 20 février à Yaoundé, entre le ministre camerounais du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, et le Directeur général du cabinet d’expertise AMLA, Marc Moulen.

Selon les termes de l’accord de deux ans renouvelable par tacite reconduction, la cabinet AMLA s’engage à fournir un système numérique qui garantira la traçabilité administrative des produits de grande consommation tels que les huiles végétales, les vins et spiritueux, le gaz domestique et les manuels scolaires, produits localement ou importés.

A travers cet outil informatique, le Cameroun entend mener une lutte acharnée contre la contrefaçon, mais également contre la contrebande et le commerce illicite qui font perdre au trésor public des centaines de millions d’euros chaque année.

Il faut que le Cameroun soit doté d’outils modernes qui rentrent dans le cadre de l’économie numérique. Il s’agit de faire à ce que les populations consomment responsables des produits dont la traçabilité est établie», a indiqué M. Moulen.

Le Cameroun a multiplié au cours des dix dernières années, les mécanismes de lutte contre la contrefaçon. Sur le plan économique, ce fléau est à l’origine de la suppression de milliers d’emplois et freine considérablement les investissements dans le pays.

La contrefaçon fait également perdre aux entreprises d’importantes parts de marchés et de bénéfices. Dans le domaine de la santé, il peut causer de graves dégâts au sein de la population.

Par Joseph Samuel Zoé

 

Grâce à sa fibre optique longue de plus de 500 km, le projet va doter l’université Marien Ngouabi à Brazzaville d’une connexion internet à haut débit. Il va en outre favoriser le développement d’autres services numériques tels l’e-gouvernement et l’e-commerce.

Avec la fin des assises du forum «Transform Africa 2015» ce 21 octobre a Kigali au Rwanda, marquée du sceau de l’évaluation après un chemin parcouru, l’Afrique va passer à une autre étape de l’innovation numérique.

Le Responsable des programmes média de l’Organisation Internationale de la Francophonie, OIF, Tidiane DIOH, a fait cette révélation lors du tout premier séminaire international des dirigeants de l’audiovisuel public du Nord et du Sud, organisé en marge du second Forum mondial de la langue française tenu à Liège du 20 au 23 juillet 2015. En tant que l’un des organisateurs dudit séminaire, il a bien voulu répondre à nos questions.

Page 1 sur 2

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
938 FCFA / Kg
CAFÉ
1413  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC

131,7 USCT /kg

SUCRE
251,56 $ /tonne
27/07/2018 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
22 501 FCFA
SAFACAM

28 800 FCFA

SEMC

59 999 FCFA

27/07/2018 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en