Samedi, 22 Juillet 2017 18:28

Ces villes, comme de nombreuses autres villes africaines, ont fait l´objet d´échange autour de la thématique du développement durable, le 20 juillet 2017, lors du colloque international qui s'est déroulé simultanément à l´Ecole nationale supérieure des travaux publics et à l´htel Mont Fébé de Yaoundé.

Au nombre des congressistes ayant animé le débat, Diagana K.L. qui s´est appesanti sur la ville de Nouakchott en Mauritanie. Il met en avant le manque de pratique du développement durable qui est selon lui causé par l´absence de collaboration entre les acteurs.

Ce qui débouche sur une mauvaise gestion de la ville. Djieufack K. Evariste, de l´Ecole normale d´instituteur de l´enseignement général de Bafang, a quant à lui parlé de l´éducation au développement durable dans la ville de Maroua (Cameroun). Il analyse la question à deux échelles. D´une part l´inaction des populations, et d´autres part l´absence de volonté des pouvoirs publics.

Kassim Dabar, professeur à l´université de Djibouti s´est attardé, lui, sur Djibouti, pour déploré les mêmes problèmes liés à l´assainissement dans les villes Africaines. Il affirme que l´absence des conduites et des réseaux d´assainissement conduit à créer des désordres urbains à Djibouti qui est pourtant le point clé sur la route maritime de l´Asie vers l´Europe.

Le Professeur Plea M. de l´université de Bamako et enseignant à Ouagadougou, par ailleurs représentant de l´Unesco, renseigne sur l´expérience de l´Unesco dans le contexte de l´éducation au développent durable. Cette organisation ayant pris de nombreuses initiatives en vue de la promotion des villes durables en Afrique, dans un contexte de pauvreté.

Au sortir de cet atelier modéré par les Pr. Esoh ELamè et Mba. A, les participants se sont dits satisfaits tant les connaissances acquises sont énormes, et en redemandent, car le savoir n´a pas de limite.

Par Ines Kouayim

Lu 289 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov´ Acteurs

MATIèRES PREMIèRES

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
22 000 FCFA
SAFACAM 31 998 FCFA
SEMC
60 999 FCFA
04/10/2017 source DSX

COURS DES DéVISES

Convertisseur de devises

Convertir 

en