Dimanche, 23 Juillet 2017 02:00

Insalubrité urbaine: l´arrondissement de Douala 3ème a mal à ses eaux usées

Dans une étude diagnostique, assorties de solutions pour la gestion des eaux usées domestiques dans la commune d´arrondissement de Douala III, Dr J. Martel et Mono A. N. passent au scanner les problèmes d´assainissement de cette localité de la capitale économique du Cameroun.


Ndoumbe Koto Honoré, Ingénieur agronome et environnementaliste, et coordinateur d'une ONG dénommée Focaf , membre de l´association MboundeWounda , a participé au colloque international sur le thème : Villes durables interculturelles, Assainissement des villes africaines et Education au développement durable interculturel , à l´htel Mont Fébé de Yaoundé au cours duquel cette étude a été présentée.

Le coordinateur de Focaf souligne que la gestion des déchets n'est pas seulement la volonté des décideurs, mais c'est aussi l´implication des populations qui ont des mentalités diverses.C´est la prise en compte de ces différents acteurs là qui permet un résultat durable. Ceci intègre les questions de communication, d´éducation, de coercition même. Il faut dire que tous ces éléments font preuves de gage de résultats. Maintenant, parce qu´il faille prendre en compte le critère de spécificité, l'on verra que les populations de Maroua ne sont pas celles de Douala ainsi de suite. Donc l'on ne saurait tabler sur une approche de solutions universelles, communes pour toutes les régions et cultures. Même s´il convient de mettre à nue l´existence d´un dénominateur commun qui, lui est universel, aussi bien dans les problèmes existants que dans les solutions à natre. Le reste est une question d´adaptation.

L´abattoir SODEPA de la ville de Yaoundé est aussi passé au crible. Madje Doumbaye et Watchueng Noutchaya de l´Ecole nationale supérieure des travaux publics du Cameroun se sont penchés sur ce cas qui illustre à souhait les problèmes d´assainissement liquides et solides des villes africaines face aux enjeux du développement durable. Tout comme l´insalubrité urbaine et les mécanismes de gestion eco citoyenne des quartiers précaires à Abidjan ont été passés au peigne fin par Akaffou Y.S.D de l´Université Félix Houphout-Boigny en Cte d´Ivoire.

Par Eteme Onana et Joseph Mathieu

Lu 182 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov´ Acteurs

MATIèRES PREMIèRES

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
22 499 FCFA
SAFACAM 32 000 FCFA
SEMC
61 999 FCFA
12/098/2017 source DSX

COURS DES DéVISES

Convertisseur de devises

Convertir 

en