Lundi, 07 Mars 2016 12:48

Kenya : une carte prépayée pour lever le verrou de l’énergie solaire

Le Kenya expérimente une alternative en attendant que l’aide à l’électrification de l’Afrique décidée lors de la COP21 à Paris en décembre 2015, se concrétise. La technologie Azuri est mise sur pied pour aider les populations à faibles revenus.

Le Kenya implémente depuis peu un système d’alimentation électrique innovant. Les premiers essais du projet Azuri se déroulent dans la région du pays. Et selon la directrice commerciale du groupe Azuri, Lydia Kobusinge, "L'idée cachée derrière la technologie Azuri, c'est de venir en aide aux populations à faibles revenus. Celles qui n'ont pas les moyens d'acheter au comptant une installation solaire classique".

Pour acquérir une installation solaire, le projet Azuri propose à la population un système prépayé. Pour satisfaire ses besoins, elle achète des recharges. Et  "au bout de sept jours, ou une fois la durée du forfait prépayé écoulée, l’électricité se coupe automatiquement et le client doit acheter une nouvelle recharge" précise Lydia Kobusingue.

La population voire le consommateur acquiert l’installation après 18 mois d’utilisation. Le dernier geste à faire pour en définitive être propriétaire, c’est acheter une dernière carte prépayée. C’est cette carte qui lève le denier verrou du système.

Les communautés rurales adoptent ce concept qui contribue à leur faire réduire leurs dépenses énergétiques. Au-delà d’être une opportunité et source d’économies, le concept « change la vie » des populations.

Le Kenya expérimente une alternative en attendant que l’aide à l’électrification de l’Afrique décidée lors de la COP21 à Paris en décembre 2015, se concrétise. La France a proposé plus de 02 milliards d’euros d’ici 2020 dans le sens de :

  • Doubler les capacités de production de l’électricité
  • Cofinancer des projets portés par des Etats, des régions, des ONG.

Les projets d’énergie éolienne en Egypte ou au Kenya, des projets d’énergie solaire au Maroc ou des projets d’hydroélectricité au Mali bénéficieraient de cette palette financière. L’idée tient à réduire la proportion de 600 millions d’Africains privés d’électricité dans les zones urbaines et rurales.

L’entrée en vigueur de ce financement de 2 milliards d’euros de la France a été annoncée pour 2016.

Par Charles Nwanochi

Lu 905 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
938 FCFA / Kg
CAFÉ
1413  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC

131,7 USCT /kg

SUCRE
251,56 $ /tonne
27/07/2018 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
22 501 FCFA
SAFACAM

28 800 FCFA

SEMC

59 999 FCFA

27/07/2018 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en