Jeudi, 18 Juin 2015 15:13

Le Cameroun sous l'effet d'annonce des projets d’usines de montage

Un ouvrier dans une usine de montage Un ouvrier dans une usine de montage

Un nouveau projet de construction de deux usines de montage de véhicules à Douala et Kribi qui nécessite un investissement de 92 milliards de Fcfa va être porté par un consortium d’entreprises indo-chinoises. Il va générer 4 620 emplois directs pendant ses années d’implantation. Pour autant, d’autres projets similaires sont jusqu’ici restés improbables.

Un an et six mois. C’est le temps qu’il faudra à la Cameroon automobile industry company S.A, CAIC, l’entreprise née du partenariat entre la société indienne Azad Coach et la chinoise Yutong, spécialisées dans la construction automobile, pour mettre sur le marché camerounais et celui de l’Afrique, les premiers véhicules assemblés et montés au Cameroun.

 

Une convention relative à la construction de deux usines de montage de véhicules dans le pays a été signée le 11 juin à Yaoundé, entre le gouvernement camerounais et les constructeurs asiatiques. Les usines vont être construites à Douala, la capitale économique du Cameroun et à Kribi, nouvellement dotée d’un port en eau profonde.

Environ 92 milliards de Fcfa seront nécessaires pour la réalisation des futures unités d’assemblage et de montage des véhicules (bus, camions, berlines) a en croire les responsables du consortium d’entreprises indo-chinoises. Le gouvernement camerounais devrait mettre à la disposition de ces investisseurs 900 hectares dans les environs du port en eau profonde de Kribi.

La mise en œuvre de ce projet « pourra générer environ 4 620 emplois directs» soutient le gouvernement camerounais. A terme, le Cameroun va bénéficier d’un transfert de technologies voire de la formation technique et professionnelle des experts chinois et indiens en construction automobile. L’implémentation desdites usines sonne comme une opportunité pour le Cameroun d’approvisionner sa population en véhicules neufs et à moindre coût.

Avec la nouvelle loi portant incitations à l'investissement privé au Cameroun, qui accorde des exonérations fiscalo-douanières aux entreprises sur une période de 5 à 10 ans, pendant les phases d'installation et de production, la CAIC devrait vendre ses véhicules produits localement à des prix nettement réduits.

Le Cameroun retient encore son souffle tant que le consortium d’entreprises indo-chinoises ne va pas jusqu’au bout de son initiative. Surtout que ce n’est pas une première annonce. La China Général Technology Holding Limited, Geneterc, du consortium China General Gechnology Group, fait valoir depuis juillet 2010 la construction d’une usine de montage de tracteurs et de bus à Bamenda.

La Geneterc et son partenaire Camerounais du projet, Awanga Zacharia, inspecte par la suite le site devant abriter l’usine à Bamenda. Et jusqu’ici, les premiers bus et tracteurs ne sont jamais de cette usine.

Deux ans après, au cours d’une audience à eux accorder par le président camerounais Paul Biya, le 25 octobre 2012, des investisseurs chinois de « Funtian automobile company » et de sa succursale « Cameroon first automobile manufacture company Ltd », annoncent construire une usine de montage de véhicules avec a la clé la création de 8000 emplois directs. Trois ans déjà, nous voguons dans l’univers de la probabilité.

Par Joseph Samuel Zoé

Lu 1945 fois

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire ZOK NDJIWOUME FRANCK GAEL Vendredi, 08 Avril 2016 15:19 Posté par ZOK NDJIWOUME FRANCK GAEL

    nous attendons impatiemment cette nouvelle entreprise qui aura le monopole sur le marché de l'automobil au cameroun

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
938 FCFA / Kg
CAFÉ
1413  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC

131,7 USCT /kg

SUCRE
251,56 $ /tonne
27/07/2018 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
22 501 FCFA
SAFACAM

28 800 FCFA

SEMC

59 999 FCFA

27/07/2018 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en