Jeudi, 10 Mars 2016 20:13

Industrie textile : un possible réveil en Algérie

L’industrie du textile algérien va se regarder dans la glace du 14 au 24 mars lors des « journées du textile algérien » à Alger.

La filière peine à assurer la relève du fait des « départs en retraite ». Elle ne renouvelle pas ses cadres. La formation professionnelle reste un « point faible » du textile en Algérie.

 

Un accord de partenariat algéro-turc avec à la clé la construction d’usines de textile sonne comme un réveil. Un plan d’investissement a été élaboré ouvrant la possibilité de créer 25 000 emplois, de faire vivre des milliers de familles voire d’exporter 60% de la production.

Depuis novembre 2015, les turcs envisagent investir entre 800 et 900 millions de dollars. Jusqu’ici ce partenariat se concrétise, tient compte des préoccupations du marché et de la population au point ou le directeur d’une confection du groupe industriel public indique que ce partenariat est « une locomotive » du secteur public du textile. Il confirme que d’ici fin 2016 « 60% de la production » destinée à l’exportation sortiront des usines construites.

Entre 1990 et 2000, l’industrie textile touche le fond en perdant à en croire la Fédération nationale des textiles et cuirs, plus de 25 entreprises et 250 000 emplois. Jusqu'à présent la concurrence du textile chinois ne facilite pas le réveil du textile algérien.

Par Charles Nwanochi

Lu 679 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
938 FCFA / Kg
CAFÉ
1413  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC

131,7 USCT /kg

SUCRE
251,56 $ /tonne
27/07/2018 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
22 501 FCFA
SAFACAM

28 800 FCFA

SEMC

59 999 FCFA

27/07/2018 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en