Jeudi, 25 Août 2016 18:58

Wei Wenhua: "l’Afrique n’est pas une arène, ni une sphère d’influence d’un certain pays"

Wei Wenhua, Ambassadeur de Chine au Cameroun Wei Wenhua, Ambassadeur de Chine au Cameroun

Wei Wenhua, ambassadeur de Chine au Cameroun

Le président Xi Jinping a avancé que la Chine travaillerait avec l’Afrique pour mettre en œuvre dix programmes de coopération et dégagerait 60 milliards de dollars US pour assurer leur bonne exécution. Où en sommes-nous dans la concrétisation des acquis du sommet ? Qu’est-ce que le Cameroun en a tiré comme profit ?
Après la clôture du sommet de Johannesburg du Forum sur la coopération sino-africaine, la Chine et l'Afrique ont réalisé d'importants progrès dans la mise en oeuvre des acquis grâce à leurs actions rapides et efficaces. Les échanges de visites de haut niveau et les échanges humains dans divers domaines se sont multipliés, et la coopération amicale et mutuellement avantageuse s'est avérée fructueuse dans l'économie, la finance, la culture, la sécurité et les affaires internationales. Jusqu’à fin juillet, on compte au total 243 accords de coopération signés par la Chine et l'Afrique, totalisant 50,7 milliards de dollars US dont 91 %, soit plus de 46 milliards de dollars US, consistant en des investissements directs des entreprises chinoises en Afrique et des prêts commerciaux à l'Afrique. La coopération sino-africaine montre un grand dynamisme.
Des progrès encourageants ont également été enregistrés au Cameroun dans la mise en oeuvre des acquis du sommet. Les deux parties ont signé l’accord relatif à la suppression réciproque de l’obligation de visas pour les détenteurs de passeports diplomatiques ou de service, ce qui permet de promouvoir énergiquement les échanges humains et la coopération entre nos deux pays. Pour le premier semestre de cette année, plus de 150 Camerounais sont partis en Chine pour prendre part à diverses formations.
En septembre, la nouvelle mission médicale chinoise devrait venir au Cameroun et 33 boursiers camerounais iront en Chine poursuivre leurs études. Le mois dernier, M. Louis Paul Motaze, ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire du
Cameroun a signé à Beijing avec la partie chinoise des accords de coopération d’un montant de 480 millions de dollars US sur l’immeuble siège de l’Assemblée nationale camerounaise, qui sera construit avec un don sans contrepartie de la Chine, et sur la deuxième phase de la construction du port en eau profonde de Kribi et la construction de la centrale hydro-électrique de Bini à Warak pour lesquelles la Chine s’est engagée à fournir le prêt. D’autres projets de coopération entre nos deux parties sont en pleine discussion. Le Cameroun est un partenaire de coopération important de la Chine en Afrique. Nous espérons que la coopération amicale et mutuellement avantageuse entre nos deux pays dans le cadre du sommet se renforcera sans cesse pour apporter aux peuples chinois et camerounais davantage de bénéfices.

La Chine a fait d’importants prêts à l’Afrique et certaines personnes s’inquiètent que cela alourdisse la dette des pays africains. Qu’en pensez-vous ?
Le prêt offert par la Chine sert principalement à accompagner les pays africains dans la construction des infrastructures, dans l’amélioration de l’environnement du développement et de l’investissement et dans le renforcement des capacités du développement autonome et durable. Depuis toujours, la Chine n’accorde de prêts qu’aux projets qui devraient avoir de bonnes rentabilités économique et sociale. Un rapport des études de faisabilité bien élaboré est obligatoire avant la demande de prêt, et le fonctionnement autonome et durable après la construction exigée. Ces financements sont des ressources sociales précieuses. La partie chinoise et la partie africaine ont toutes deux la responsabilité d’assurer l’efficacité et la sécurité des financements.

La Chine est devenue un partenaire important de l’Afrique alors que d’autres pays renforcent la coopération avec l’Afrique. Comment évaluez-vous cette concurrence ?

L’Afrique n’est pas une arène, ni une sphère d’influence d’un certain pays. Les peuples africains sont les hôtes de l’Afrique, et ont les droits de choisir leurs partenaires et les modalités de coopération. La Chine est pour la diversification des partenaires de coopération de l’Afrique. Si les différents pays de la communauté internationale peuvent, sur la base de l’égalité, des bénéfices réciproques et du respect mutuel, faire valoir leurs atouts et particularités pour accompagner ensemble l’Afrique dans son développement, ce sera un monde encore plus harmonieux, prospère et stable. La Chine est disposée à mener des discussions avec d’autres partenaires de l’Afrique sur la coopération tripartite ou multipartite, afin d’apporter ensemble une plus grande contribution à la paix, la stabilité et la prospérité en Afrique.

Propos recueillis par Simon Pierre Etoundi (Cameroon-tribune)

Lu 425 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

  • Thierry Pairault : « Les routes de la soie ne concernent pas l'Afrique »
    Thierry Pairault : « Les routes de la soie ne concernent pas l'Afrique » Directeur de recherche émérite, ce spécialiste de la relation Chine-Afrique travaille au Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Au-delà de minimiser les ambitions et la présence de la Chine en Afrique – notamment avec les nouvelles routes de la soie –, il évoque aussi une autre voie, les « routes électroniques de la soie », qui concernerait davantage le…
    Lire la suite...

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
938 FCFA / Kg
CAFÉ
1413  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC

138,8 USCT /kg

SUCRE
265,67 $ /tonne
17/04/2018 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
21 850 FCFA
SAFACAM 28 894 FCFA
SEMC

60 998 FCFA

17/04/2018 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en