Samedi, 31 Décembre 2016 21:02

Gabon : Ali Bongo Ondimba s'emploie à une économie compétitive en 2017

L'impératif de transformer les matières premières du Gabon L'impératif de transformer les matières premières du Gabon

A en croire Ali Bongo Ondimba, la crise économique actuelle, loin de constituer une fatalité, elle doit servir d’opportunité aux gabonais pour qu'ils se réapproprient l'économie du pays et de libérer leur génie créateur.

Le président gabonais dans son message de vœux 2017 pèse ses mots et reconnaît que “l’année 2016 qui s’achève a été une année très difficile” du fait d'une crise économique. Et selon Ali Bongo Ondimba “les efforts engagés par le Gouvernement pour soutenir les ménages et diversifier l’économie”, n'ont pas suffi pour empêcher les gabonais de ressentir “très durement les contres-coups de la crise économique mondiale”. Ce ressenti se cristallise davantage dans le secteur du pétrole où de nombreux gabonais ont perdus des emplois.

Ali Bongo Ondimba prend note. Il s'engage à “consolider notre économie pour la rendre plus robuste et plus compétitive”. Au-delà de cet engagement et volonté exprimés, le président gabonais se détermine à diversifier l'économie gabonaise et à transformer sur le plan local ses matières premières. Le chef de l'Etat va appuyer sur ces leviers tant ce sont “des impératifs absolus” avec cette volonté affichée de “créer plus de richesses et plus d’emplois” au profit des gabonais.

A en croire Ali Bongo Ondimba, la crise économique actuelle, loin de constituer une fatalité, elle doit servir d’opportunité aux gabonais pour qu'ils se réapproprient l'économie du pays et de libérer leur génie créateur. Mieux, pour le chef de l'Etat gabonais, plus que jamais, c'est “l’occasion de mettre en valeur la terre gabonaise, sa culture, son art, son artisanat, sa gastronomie, sa musique, ses rites et ses danses”. Au-delà d'exprimer cette fierté en 2017, le gabonais a le “devoir d’exploiter et de valoriser” cette richesse. C'est un impératif.

Par Charles Nwanochi

Lu 126 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
1266  FCFA / Kg
CAFÉ
1974  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC
224, 5 USCT /kg
SUCRE
448, 88 $ /tonne
17/02/2017 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
20 500 FCFA
SAFACAM 33 800 FCFA
SEMC
64 999 FCFA
17/02/2017 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en