Vendredi, 24 Avril 2015 16:32

Donald Kaberuka pense que l’Afrique doit financer son développement

Au terme des réunions de printemps tenues à Washington, il y a eu l’adoption d’un programme destiné à éradiquer l’extrême pauvreté à travers le monde d’ici à 2030.


Les assises du Comité du développement conjoint du Groupe de la Banque mondiale et du FMI tenues à Washington s’achèvent avec à la clé l’adoption d’un programme destiné à éradiquer l’extrême pauvreté à travers le monde d’ici à 2030.

Et « contrairement aux objectifs du Millénaire pour le développement, qui partaient du principe qu’une grande partie du financement viendrait de l’extérieur, la position de l’Afrique est cette fois totalement à l’opposé », signifie le président de la Banque africaine de développement, BAD, Donald Kaberuka. 

Donald Kaberuka pense qu’il appartient à l’Afrique de financer son propre développement. «Pour ce faire, nous avons besoin de politiques de qualité et de capacités suffisantes», a-t-il déclaré aux responsables des banques de développement multilatérales, aux dirigeants politiques et aux autres puissants acteurs économiques et financiers du monde entier présents aux réunions de la Banque mondiale et du FMI

Le président de la BAD a expliqué à ses interlocuteurs le bien fondé d’endiguer les flux illicites, de créer un système de marché unique pour le continent et d’aider les 54 pays d’Afrique à mobiliser leurs ressources domestiques. Ses explications ont été tenues au cours des présentations et des discours de politique générale qui se sont succédé au Woodrow Wilson Center, au Brookings Institute, au National Press Club.

Donald Kaberuka qui achève son dernier mandat à la tête de la BAD, assistait à sa dernière réunion du Comité du développement conjoint du Groupe de la Banque mondiale et du FMI, aux côtés du secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, présent pour la toute première fois.



Lu 1068 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
938 FCFA / Kg
CAFÉ
1413  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC

131,7 USCT /kg

SUCRE
251,56 $ /tonne
27/07/2018 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
22 501 FCFA
SAFACAM

28 800 FCFA

SEMC

59 999 FCFA

27/07/2018 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en