Jeudi, 29 Octobre 2015 17:25

Mo Ibrahim: pour une meilleure gouvernance des Etats Africains

Le Prix Mo Ibrahim pour le leadership d’excellence en Afrique qu’il a créé à travers sa fondation, récompense des chefs d’État ayant exceptionnellement amélioré la sécurité, la santé, l’éducation, le développement économique et les droits politiques dans leurs pays.

Le soudanais Mo Ibrahim est la 48ème personnalité la plus influente du monde économique en 2015 selon Bloomberg. Le milliardaire philanthrope œuvre depuis plusieurs années, à l’amélioration de la gouvernance en Afrique.

 

Son initiative peut en effet booster le développement socioéconomique du continent, tout en améliorant les conditions de vie de populations africaines.

Lancé en 2007, le Prix Mo Ibrahim pour le leadership d’excellence en Afrique récompense chaque année, des chefs d’État africains ayant exceptionnellement amélioré la sécurité, la santé, l’éducation, le développement économique et les droits politiques dans leurs pays, et transféré démocratiquement leurs pouvoirs à leurs successeurs.

Le lauréat est récompensé par un paiement initial de 5 millions de dollars et un paiement annuel à vie d’un montant de 200 000 dollars. Une manière pour Mo Ibrahim d’éviter les règnes éternitaires  en Afrique où, certains chefs d’Etats, rattrapés par la limitation des mandats, sont souvent contraints de réviser la constitution pour se maintenir au pouvoir.

Mo Ibrahim a reçu une solide formation dans le domaine de l’électrotechnique. Né en 1948 au Soudan, il entame ses études supérieures à l’Université d'Alexandrie en Egypte où il obtient une licence en électrotechnique  avant de se rendre en Angleterre en 1974.

Il est en outre titulaire d’une maîtrise en électrotechnique à l'Université de Bradford et d’un Ph.D en télécommunications mobiles à l'Université de Birmingham.

Entré dans le monde professionnel en 1983 comme directeur technique au sein de l’entreprise British Telecom, Mo Ibrahim manipule l'un des premiers téléphones mobiles en 1984 puis convainc ses patrons de le commercialiser. Le premier réseau de téléphonie mobile au monde entre alors en service un an plus tard à Londres.

En 1988, il crée Celtel, sa propre entreprise qu’il revend en 2005 pour un montant de 3,4 milliards de dollars. La société compte alors 24 millions d’abonnés au téléphone mobile dans 14 pays d’Afrique.

Par Joseph Samuel Zoé

Lu 334 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
1109  FCFA / Kg
CAFÉ
1778  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC
151, 8 USCT /kg
SUCRE
362, 02 $ /tonne
21/04/2017 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
22 000 FCFA
SAFACAM 33 400 FCFA
SEMC
62 999 FCFA
21/04/2017 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en