Mercredi, 29 Juin 2016 16:57

La BAD inscrit 9 des 21 projets électriques de l’Afrique centrale dans son portefeuille

Les partenaires au développement marquent un intérêt particulier à soutenir financièrement les projets électriques transfrontaliers de l’Afrique centrale. Ces projets appellent à une mobilisation financière de 2,144 milliards d’euros.


 

Sur 21 projets prioritaires présentés au cours de la Table ronde des bailleurs de fonds du secteur de l’énergie de l’Afrique centrale le 17 juin à Bruxelles et qui nécessite un financement de 2,144 milliards d’euros, la Banque africaine de développement (BAD) marque son un intérêt pour neuf projets.

Elle intègre dans son portefeuille le projet de l’interconnexion Inga-Cabinda-Pointe Noire d’un coût de 205 millions d’euros. La BAD inscrit aussi dans son portefeuille le projet d’interconnexion des réseaux électriques du Cameroun et du Tchad chiffré à 463 millions d’euros et va s’associer à l’Union européenne pour le financer.

Toujours inscrits dans le portefeuille de la BAD, le projet de l’électrification de Bongor au Tchad limitrophe à la localité de Yagoua au Cameroun chiffré à 3,73 millions d’euros), le projet de l’électrification de sept localités (Mobaye, Langandji, Kongbo, Dimbi, Kembé, Pavica, Alindao) en Centrafrique, à partir de la centrale hydroélectrique de Mobayi en RD Congo (33,305 millions d’euros).

Cette fois, la BAD s’associe à la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (Bdeac) pour financer ces projets. Ces projets figurent parmi les neuf projets d’un montant global de 916,31 millions d’euros choisis par la Bdeac.

Le Programme des Nations-Unies pour le développement et l’Union européenne s’accordent à formuler au préalable des projets et programmes à hauteur de 2,190 millions d’euros et élaborer le système d’information énergétique régionale à hauteur de 2,905 millions d’euros.

Par Charles Nwanochi

Lu 537 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

  • Thierry Pairault : « Les routes de la soie ne concernent pas l'Afrique »
    Thierry Pairault : « Les routes de la soie ne concernent pas l'Afrique » Directeur de recherche émérite, ce spécialiste de la relation Chine-Afrique travaille au Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Au-delà de minimiser les ambitions et la présence de la Chine en Afrique – notamment avec les nouvelles routes de la soie –, il évoque aussi une autre voie, les « routes électroniques de la soie », qui concernerait davantage le…
    Lire la suite...

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
938 FCFA / Kg
CAFÉ
1413  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC

138,8 USCT /kg

SUCRE
265,67 $ /tonne
17/04/2018 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
21 850 FCFA
SAFACAM 28 894 FCFA
SEMC

60 998 FCFA

17/04/2018 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en