Vendredi, 26 Juin 2015 21:50

Hydrocarbures : l'Algérie va investir 5 milliards de dollars dans l’exploitation d’ici 2017

Le gouvernement algérien annonce 14 plans de développement entre 2014 et le premier trimestre 2015. Les nouveaux gisements vont être exploités par la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach en partenariat avec des entreprises étrangères. Et le pays enregistre une production pétrolière de 1,22 millions de barils/jour au cours des quatre premiers mois de 2015.

L’Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures, Alnaft, confirme avoir examiné et approuvé 14 plans de développement entre 2014 et le premier trimestre 2015. Et pour mettre en œuvre ces plans, il convient d’investir 5 milliards de dollars d’ici 2017.

« Ces approbations correspondent aussi bien à des gisements dont les plans de développement sont réexaminés dans le cadre d’une révision suite à l’acquisition de nouvelles données et informations ou dans le cadre d’un nouveau plan de développement d’une découverte après finalisation des travaux de délinéation et du projet de plan de développement », a précisé le président de Alnaft.

Les nouveaux gisements vont être exploités par la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach en partenariat avec des entreprises étrangères et multinationales de production d’hydrocarbures. La compagnie algérienne découvre de nouveaux gisements dans le bassin de Berkine.

« Ce forage a atteint une profondeur de 4 200 mètres à intervalle d’hydrocarbures avec des débits de 8,5 mètres cubes/heure et 7 930 mètres cubes/heure de gaz », précise Sonatrach. Depuis 2010, l’entreprise confirme 112 nouvelles découvertes. De ce fait leur volume enregistre une hausse de 5%. Il est annoncé l’exploitation de deux gisements pétroliers en juillet 2015.

Au moment de l’exécution de ces plans de développement, il a été annoncé que l’Algérie a enregistré une production pétrolière de 1,22 millions de barils/jour au cours des quatre premiers mois de 2015. "Nous avons produit, jusqu'à la fin du mois d'avril, plus de 2% par rapport aux prévisions initiales. Comparé à 2014, le niveau de production est le même", indique le président de la Sonatrach.

Elle devrait stagner au point de voir Sonatrach prévoir une baisse de la production de 2%. Et du coup, on s’est empressé de conclure à une baisse significative des exportations de l’Algérie en volume en 2015.

En 2014, la production d’hydrocarbures progresse de 4,4%, après une baisse sensible en 2013. De manière significative, la production atteint 200 millions de tonnes équivalent pétrole, TEP, en 2014 contre 192 millions en 2013. Au cours de cette année, le pétrole et le condensat se chiffrent à 61 TEP sur 200 millions.

Par Charles Nwanochi

Lu 1151 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

  • Thierry Pairault : « Les routes de la soie ne concernent pas l'Afrique »
    Thierry Pairault : « Les routes de la soie ne concernent pas l'Afrique » Directeur de recherche émérite, ce spécialiste de la relation Chine-Afrique travaille au Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Au-delà de minimiser les ambitions et la présence de la Chine en Afrique – notamment avec les nouvelles routes de la soie –, il évoque aussi une autre voie, les « routes électroniques de la soie », qui concernerait davantage le…
    Lire la suite...

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
938 FCFA / Kg
CAFÉ
1413  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC

138,8 USCT /kg

SUCRE
265,67 $ /tonne
17/04/2018 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
21 850 FCFA
SAFACAM 28 894 FCFA
SEMC

60 998 FCFA

17/04/2018 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en