Afficher les éléments par tag : croissance économique

Le ministre camerounais du Commerce, Luc Magloire Atangana Mbarga, a indiqué que le Cameroun va à la conquête de nouveaux marchés voire de débouchés dans cette communauté linguistique.

La question qui est posée est de savoir comment attirer plus d'investisseurs alors que les périmètres géographiques et économiques sont faibles.

Cette loi de finances expliquée et présentée au patronat le 5 janvier à l'initiative de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire, limite jusqu'au 31 décembre 2019 la taxe spéciale d’équipement à tel enseigne que les opérateurs économiques vont s'ajuster pour mener en toute tranquillité et sérénité leurs activités.

Cette situation se perçoit depuis le deuxième trimestre de 2016. Le Haut-commissariat au Plan indique qu'elle se chiffre à 0,5% contre 4,2% au cours de la même période en 2015.

Le Directeur général adjoint du Fonds monétaire international, FMI, Mitsuhiro Furusawa a assisté à la conférence internationale sur l’inclusion financière à l’initiative du FMI et de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest le 20 septembre à Dakar au Sénégal. Dans  cet entretien, il s’étend sur l’évolution de l’économie sénégalaise, ses performances et ses défis. Il s’appesantit sur l’inclusion financière.

Le rapport 2016 "Perspectives économiques en Afrique" présente une situation macroéconomique contrastée de l’Afrique du Nord. La performance constatée tient du fait d’une stabilité politique et économique consolidée.

Le gouvernement ivoirien implémente l’accord de la Facilité élargie de crédit signé en partenariat avec le FMI, au point où quatre années après, le pays réalise « une croissance réelle du PIB estimée à 8,6% en 2015 ».

Titre du poste: Secrétaire Général
Grade: EL4
Poste N°: 50063800
Référence: ADB/16/ 009
Date de publication: 01/03/2016
Date de clôture: 21/03/2016
Pays: Côte d'Ivoire

Objectifs

La BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux).

Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable.

Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013‑2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines dans lesquels les interventions devront s’intensifier ont été identifiés, à savoir : l'énergie, l'agro-industrie, l'industrialisation, l'intégration et l'amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.
Fonctions et responsabilités

Le Secrétaire général rend compte directement au Président et supervise le Secrétariat général, qui assure des services de secrétariat aux Conseils des gouverneurs et aux Conseils d’administration. Le Secrétaire général est chargé de planifier, diriger et coordonner le fonctionnement au quotidien du Secrétariat général (SEGL) et d’autres responsabilités qui incluent, mais sans y être limitées, les fonctions suivantes :

1.  Fournir des services consultatifs au Président et à la Haute direction de la Banque, d’une part, et œuvrer à la recherche du consensus – aussi bien formel qu’informel – concernant les questions dont sont saisis les Conseils.

2.  Assurer un appui administratif et des services de secrétariat au Conseil d’administration, aux gouverneurs de la Banque africaine de développement et du Fonds africain de développement.

3.  Assurer la coordination des relations statutaires avec les gouvernements des pays membres et les Conseils des gouverneurs.

4.  Diriger et superviser les activités relatives à la reproduction, la publication, la conservation et la distribution des documents internes de la Banque.

5.  Assurer la gestion et la conservation des archives centrales et superviser l’utilisation des sceaux de la Banque.

6.  Vérifier, contrôler et assurer le respect par le Groupe de la Banque des obligations et des droits stipulés dans les accords et les conventions signés avec les États membres, les gouvernements et les organisations internationales.

7.  Planifier, diriger et superviser la traduction de tous les documents officiels et les services d’interprétation pour les réunions du Conseil des gouverneurs, des administrateurs et des unités organisationnelles.

8.    S’assurer que des services de protocole et d’appui connexes efficaces sont fournis aux membres du personnel élus de la Banque, ainsi que d’autres services administratifs connexes au personnel de la Banque.
Critères de sélection

Notamment compétences, connaissances et expérience souhaitables

1.  Etre titulaire au moins d’un master (ou DEA/DESS) ou d’un diplôme équivalent en sciences politiques, droit, gouvernance des entreprises, administration des affaires ou dans des disciplines connexes.

2.  Avoir au moins quinze (15) années d’expérience pertinente et vérifiable acquise dans le domaine de la gouvernance d’entreprise et/ou de la gestion des Conseils d’administration ou dans des domaines pertinents, dont les huit (08) dernières années à un poste de direction.

3.  Avoir une compréhension avérée des questions de gouvernance et de protocole et du rôle des Conseils dans les institutions multilatérales de développement et les questions liées à l’efficacité des Conseils.

4.  Avoir l’expérience de la gestion des accords avec les pays hôtes et des relations avec les gouvernements et la communauté diplomatique.

5.  Avoir une excellente compréhension des politiques et stratégies des institutions multilatérales de développement, ainsi que des questions opérationnelles et du rôle des Conseils et des gouverneurs dans ces processus.

6.  Avoir une capacité avérée à prendre prudemment des risques de gestion, ainsi que des décisions efficaces, opportunes et bien définies.

7.  Faire preuve de capacité à mettre en place et diriger des équipes motivées et engagées à travers les différentes frontières fonctionnelles et à utiliser les talents et l’expertise des membres de l’équipe de façon productive.

8.  Avoir de solides compétences managériales, interpersonnelles et de communication, ainsi que de solides compétences de négociation et la capacité de réfléchir de manière stratégique.

9.  Avoir une grande capacité d’écoute et être capable de communiquer efficacement avec des organes de surveillance tels que le Conseil d’administration et le Conseil des gouverneurs, ainsi qu’avec les responsables de la Haute direction de la Banque et les hauts fonctionnaires des États.

10. Avoir une capacité à réfléchir de manière stratégique et à concevoir des plans et des programmes à long terme pour le perfectionnement professionnel du personnel en accord avec les priorités stratégiques.

11. Démontrer une aptitude à inspirer, créer et maintenir l’engagement et l’excellence professionnelle au niveau du personnel.

12. Avoir de bonnes capacités de négociation et une aptitude à communiquer efficacement à l’oral et à l’écrit en anglais et/ou en français, avec une connaissance pratique de l’autre langue.

--------------------------
Postuler

Le Groupe de la Banque africaine de développement a choisi le cabinet Russell Reynolds Associates pour l’aider dans ce recrutement. Pour postuler, veuillez envoyer un Curriculum vitae (CV) complet, ainsi qu’une lettre de motivation décrivant brièvement votre expérience et vos compétences correspondant aux exigences du poste, à l’adresse suivante : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , en incluant l’intitulé du poste et le numéro d’avis de vacance de poste ADB/16/009 dans l’objet, ou veuillez consulter l’adresse suivante : www.rraresponses.com

Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet joint seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances, et les candidatures féminines sont vivement encouragées: www.afdb.org/jobs

Titre du poste: Spécialiste en communication (Rédacteur /Éditeur de discours du Président)
Grade: PL3
Poste N°: 50065058
Référence: ADB/16/035
Date de publication: 01/03/2016
Date de clôture: 21/03/2016
Pays: Côte d'Ivoire

Objectifs


LA BANQUE:

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013 2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines dans lesquels les interventions devront s’intensifier ont été identifiés, à savoir : l'énergie, l'agro-industrie, l'industrialisation, l'intégration et l'amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE POSTE :


Le Département de la Communication et des Relations Extérieures (CERD) assiste les Conseils d'administration, la Direction et le personnel dans la définition et l'exécution des politiques, des stratégies et des programmes généraux de communication de la Banque dans le but de faciliter la capacité de l'institution à mobiliser l'appui de ses actionnaires, de ses divers partenaires et parties prenantes en faveur  des opérations du Groupe de la Banque. Son rôle consiste également à publier les événements et les communications institutionnelles de la Banque et à fournir des services destinés à assurer l’accès du public aux informations concernant les activités de la Banque.  Elle doit permettre une meilleure compréhension et un meilleur échange d’informations  sur la  manière dont l’institution est perçue à l’intérieur et à l’extérieur de la Banque.

Le spécialiste en communication (Rédacteur de discours/Editeur du Président) dirigera la rédaction des discours qui présentent la vision et les idées d’un Président appelé à faire un grand nombre de discours  aux plans tant interne qu’international. En plus des membres du Conseil et du personnel de la Banque, les  principales audiences incluent les gouverneurs de Banque, les responsables publics, les responsables des secteurs publics et privés, la communauté des donateurs internationaux, les corps diplomatiques et professionnels, les organismes de la société civile, et les responsables des milieux universitaires. Le rôle du  rédacteur de discours du Président consiste également à rédiger, à éditer et à réviser les documents officiels qui reprennent les messages  du Président.
Fonctions et responsabilités

Sous la supervision du Directeur de Cabinet du Président, le Spécialiste en communication (Rédacteur /Editeur de discours du Président) remplit les fonctions suivantes:

1.  Fixer les objectifs de communication du Cabinet du Président à moyen et long terme, aussi bien avec la haute direction de la Banque que le reste du monde;  aider à la préparation des budgets en vue de réaliser efficacement les objectifs définis;

2.  Rédiger, éditer et corriger les discours et les déclarations pour le Président ; recueillir et analyser les faits, les déclarations  ainsi que toutes les communications adressées au Président ou émanant de lui ; préparer et/ou passer en revue les déclarations officielles pour le Cabinet du Président;

3.    Identifier de manière proactive les thèmes et les audiences cibles pour lesquels le Président devrait faire des déclarations publiques tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la  Banque;

4.  Collaborer étroitement avec l'Unité des services linguistiques de la Banque afin  d’assurer  la bonne qualité des discours et des  documents traduits;

5.  Assembler, passer en revue et faire la synthèse des  messages clés de diverses publications, y compris les rapports de politique, les journaux, les articles de magazine, le rapport annuel, et d’autres périodiques;

6.  Contribuer par des rapports écrits périodiques au suivi, par le Cabinet du Président, des questions stratégiques et engagements contenus dans les discours et les déclarations, en conformité avec la mission du Président;

7.  Coordonner et traiter les demandes d’information et de documentation adressées au Cabinet du Président par les différents groupes d'intérêt au sein de la Banque, ainsi que les groupes et organisations externes;

8.  Déterminer, en collaboration avec l'équipe de communication de la Banque, le contenu, la formulation, et la présentation appropriés des informations/communications à l’intention des diverses audiences à l’intérieur et à l’extérieur de la Banque;

9.  Collaborer étroitement avec l'équipe de communication de la Banque comme agent de liaison pour toutes les communications écrites destinées aux médias et concernant le Président.
Critères de sélection

Notamment compétences, connaissances et expérience souhaitables

1.  Avoir au moins un Master 2/DEA/DESS ou un diplôme équivalent en communication,  langues et  linguistique, relations internationales ou disciplines connexes;

2.  Avoir au minimum 7 années d'expérience dans un poste similaire;

3.  Solide expérience rédactionnelle et de la communication en anglais. La connaissance du français est un avantage ;

4.  Excellentes aptitudes en relations interpersonnelles ;

5.  Expérience professionnelle dans un environnement similaire (Institution financière internationale ou banque multilatérale de développement);

6.  Excellentes aptitudes et expérience pratique en rédaction, recherche, presse écrite et universitaire; expérience avérée en matière de publications de qualité et d’articles sur des thèmes variés; aptitude à travailler  vite et bien;

7.  Intégrité, indépendance et capacité de travailler sous pression; excellentes aptitudes organisationnelles, analytiques et de communication;

8.  Aptitude à utiliser les logiciels standards de la Banque (Excel, Word, PowerPoint).

---------------------
Postuler

Le Groupe de la Banque africaine de développement a choisi le cabinet Russell Reynolds Associates pour l’aider dans ce recrutement. Pour postuler, veuillez envoyer un Curriculum Vitae (CV) complet, ainsi qu’une lettre de motivation décrivant brièvement votre expérience et vos compétences correspondant aux exigences du poste, à l’adresse suivante : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , en incluant l’intitulé du poste et le numéro d’avis de vacance de poste ADB/16/035 dans l’objet, ou veuillez consulter l’adresse suivante : www.rraresponses.com

Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet joint seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances, et les candidatures féminines sont vivement encouragées: www.afdb.org/jobs


La croissance sud-africaine a reculé de 0,2% pour s’établir à 1,3%. Cette contre performance est principalement le résultat de la sécheresse qui a durement frappé le pays pendant plusieurs mois l’année dernière.

Page 1 sur 3

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
1312  FCFA / Kg
CAFÉ
1929  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC
202, 3 USCT /kg
SUCRE
390, 24 $ /tonne
21/03/2017 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
21 001 FCFA
SAFACAM 33 899 FCFA
SEMC
63 999 FCFA
21/03/2017 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en