Afficher les éléments par tag : gouvernance

Ibrahim Nduop Njikam, membre du comité Eiti et le Dr Richard Ndi Tantoh, membre dudit comité et représentant de la société civile ont au cours d'un point de presse ce 15 février qu'il est question pour les instances de la transparence et la bonne gouvernance du secteur extractif de mieux informer le public.

Titre du poste: Coordonnateur de programme supérieur - OSGE
Grade: PL5
Poste N°: 50078527
Référence: ADB/16/087
Date de publication: 01/08/2016
Date de clôture: 18/08/2016
Pays: Côte d'Ivoire

Objectifs

L'objectif principal du département de la Gouvernance et des Réformes Economiques et Financières  (OSGE), créé en 2006, est de soutenir les pays membres régionaux (PMR) dans les domaines de la gouvernance et de la gestion économique et financière. Les activités du département sont guidées par le Cadre Stratégique et Plan d'Action pour la Gouvernance (GAP II), approuvé en 2014.

Le poste a principalement pour objectif d’appuyer la Direction et le personnel du département à : (i) assurer la coordination de l’exécution du programme de travail du département et des tâches y afférentes ; (ii) participer à la préparation du budget administratif et au suivi de son exécution ; (iii) veiller au déroulement harmonieux des accords de partenariat avec les principaux partenaires, en collaboration avec le département en charge des partenariats.


Fonctions et responsabilités

Sous la supervision du Directeur et en étroite collaboration avec les Chefs de Division, les fonctions et responsabilité du titulaire consisteront à :

1.    Contribuer à la préparation et au suivi du programme de travail annuel et pluriannuel du département, de manière à optimiser l’utilisation des ressources ;

2.    Contribuer à l’élaboration des indicateurs clés de performance (KPI) du département, veiller à la cohérence avec les KPI du Complexe et établir régulièrement des rapports de suivi et des rapports annuels d’activités ;

3.    Tenir à jour la base de données sur le portefeuille du département (projets actifs et projets à venir);

4.    Coordonner les réponses aux requêtes adressées au département OSGE;

5.    Coordonner la préparation et le suivi des programmes trimestriels de mission et collecter les données nécessaires pour l’élaboration des rapports y relatifs;

6.    Assurer un suivi étroit des activités du département et mettre régulièrement à jour les programmes de travail;

7.    Représenter le département lors de réunions de coordination avec les autres départements de la Banque;

8.    Assurer la liaison avec le département de l’informatique et des méthodes (CIMM), s’il y a lieu, pour toutes les questions concernant le progiciel SAP et les autres systèmes d'information ; jouer le rôle de personne ressource pour SAP au sein du département ; former le personnel du département à l’utilisation de SAP-PS;

9.    Tenir à jour les informations à échanger avec les partenaires au développement, les institutions bilatérales (DfID, AFD, etc.) et multilatérales (Banque mondiale, FMI, CEA, UE, etc.);

10.  Diffuser l'information et assurer la liaison avec le département de la communication et des relations extérieures (CERD) et les partenaires de communication externes à la banque; gérer le contenu du site web et assurer la circulation d'un bulletin trimestriel;

11.  Contribuer à l'élaboration des rapports trimestriels relatif au programme de travail et au Budget;

12.  Assurer la liaison avec les autres unités organisationnelles clés de la Banque, notamment  le front office, le département du budget, le département en charge de la mobilisation des ressources, etc.;

13.  Superviser le travail des assistants d'équipes et des assistants administratifs; et

14.  S’acquitter de toute autre tâche qui pourrait être confiée par la direction.
Critères de sélection

Notamment compétences, connaissances et expérience souhaitables

1.  Avoir au minimum un Master 2 ou son équivalent en Economie, Système d'Information, Administration des affaires, Finance ou dans une discipline connexe;

2.    Avoir au moins cinq (5) années d’expérience professionnelle pertinente et une aptitude avérée à gérer et effectuer efficacement des tâches multiples;

3.    Avoir une bonne connaissance pratique de la planification, des programmes de travail et de la préparation budgétaire;

4.    Avoir une grande capacité de facilitation, de communication, d’analyse; une aptitude avérée à travailler en équipe, être créatif, méticuleux et orienté (e) client;

5.    Avoir la maîtrise des logiciels Microsoft courants (Word, Excel, Access et PowerPoint) et une connaissance pratique de SAP;

6.    Avoir la capacité nécessaire pour gérer le réservoir de projet et le portefeuille et faire périodiquement des rapports sur ​​les réalisations;

7.    Avoir de bonnes capacités à communiquer à l'oral ou à l'écrit en français ou en anglais.


Postuler en ligne

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.

Titre du poste: Chargé(e) principal(e) de gouvernance - OSGE
Grade: PL4
Poste N°: 50001071
Référence: ADB/15/186
Date de publication: 22/12/2015
Date de clôture: 12/01/2016

Objectifs

La Division de la gouvernance (OSGE.1) au sein du Département de la gouvernance et de la gestion économique et financière (OSGE) a pour objectif principal de soutenir les efforts des pays membres régionaux (PMR) visant à améliorer leurs systèmes de gouvernance, en particulier en matière de gestion des finances publiques et de l’économie, de gouvernance sectorielle et de climat des affaires. Cet objectif passe par les opérations destinées à appuyer les réformes économiques et financières et à renforcer les capacités institutionnelles. Le choix et la combinaison des instruments mis au point par la Banque et gérés par le département, qui comprennent les prêts à l’appui des réformes, les projets d’investissement, l’assistance technique, le renforcement des capacités et les études économiques et sectorielles, sont adaptés à la situation de chaque pays. La division mène le dialogue sur les politiques avec les gouvernements des PMR sur les domaines prioritaires des réformes, ainsi que sur la nature et les modalités de l’assistance de la Banque. Elle est chargée de l’identification, de la conception et de la mise en œuvre de l’appui de la Banque dans ce domaine. Les activités du département sont guidées par la Stratégie décennale 2013-2022 et le Cadre stratégique et le Plan d’action en matière de gouvernance (GAP II) pour la période 2014-2018.

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision du chef de division, le/la titulaire du poste exercera les fonctions et responsabilités suivantes :

participer à l’identification, l’évaluation, la supervision et la revue ex-post des programmes d’appui de la Banque dans le domaine de la gouvernance économique et financière, avec un accent particulier sur la gestion macroéconomique, la politique budgétaire, la gestion des finances publiques et leur incidence sur la croissance et la stabilité macroéconomique dans les PMR. Ces opérations comprennent l’appui budgétaire, les projets de renforcement institutionnel et des études diagnostiques ciblées sur la création d’institutions efficaces qui favorisent l’équité, la transparence et la responsabilité dans la gestion des ressources publiques ;
gérer jusqu’à trois portefeuilles pays, dont une combinaison de prêts à l’appui de réformes, d’opérations d’appui budgétaire, de programme de renforcement des institutions, ainsi que des activités hors prêts et des travaux analytiques axés sur la bonne gouvernance financière et la saine gestion des finances publiques ; et participer à la préparation des Documents de stratégie pays (DSP) et des Évaluations des politiques et des institutions des pays (EPIP) ; donner des orientations aux départements des programmes pays/régionaux sur le dialogue sur la politique budgétaire et la gestion financière avec les pays membres régionaux (PMR) ;
participer aux travaux entrepris par le département pour concevoir les interventions du Groupe de la Banque dans le domaine de la gestion des finances publiques et à la mise en œuvre de pratiques inclusives et durables en matière de budgétisation publique au sein des entités chargées de la gouvernance nationale et locale, conformément aux politiques et directives du Groupe de la Banque en matière de gouvernance et aux meilleures pratiques internationales ;
coordonner les activités importantes du département dans le domaine de la gestion des finances publiques (GFP) liée à la Revue des dépenses publiques et de la responsabilité financières (PEFA) et servir de point focal pour la PEFA à la Banque. Participer aux autres travaux d’analyse et études diagnostiques pertinents en amont, y compris la préparation de l’évaluation de la gestion des finances publiques qui sous-tend la PEFA, en vue d’élargir la base de connaissances de la Banque et de renforcer ses interventions à travers des prêts à l’appui de réforme et des opérations d’appui budgétaire ;
apporter une assistance technique pointue aux PMR pour la formulation de la politique budgétaire et de stratégies visant à promouvoir la bonne pratique de la budgétisation publique durant tout le cycle budgétaire : de la planification et de l’établissement des priorités, en passant par la préparation, l’appropriation et l’approbation, l’exécution, les révisions et la supervision, à l’analyse de l’examen du budget et aux enseignements tirés ;
contribuer au renforcement de la collaboration avec les partenaires bilatéraux et institutionnels dans le cadre d’interventions conjointes en faveur de l’appui budgétaire et du renforcement des capacités institutionnelles dans le domaine de la gouvernance économique et financière ; et veiller à la participation des acteurs non étatiques aux actions menées par la Banque pour promouvoir l’établissement d’institutions publiques efficaces et responsables ;
rédiger les déclarations de la Direction et les communications techniques sur les questions de gestion des finances publiques et de budgétisation publique pour les différents rapports produits par le Groupe de la Banque, ainsi que sur les questions de gouvernance économique et de gestion des finances publiques pour les différents rapports du Groupe de la Banque, en vue de leur diffusion en version papier ou électronique (y compris via internet) ; et rédiger des articles à publier dans des revues professionnelles externes ;
représenter la Banque dans les partenariats, réseaux, conférences, ateliers et séminaires de formation nationaux, régionaux et mondiaux portant sur les questions de gouvernance en général, et de politique budgétaire et de budgétisation publique, en particulier.

Critères de sélection

Notamment compétences, connaissances et expérience souhaitables

Avoir au moins un Master 2, DEA, DESS ou un diplôme universitaire équivalent en économie du développement, macroéconomie, gestion de la politique économique, finances publiques, audit du secteur public.
Avoir au moins six (6) années d’expérience en politique publique, politique économique ou gestion des finances publiques et une expérience approfondie de la conception et de l’exécution des opérations (y compris des projets d’investissement et des opérations à l’appui de réforme), ainsi que de la gestion des projets, acquise de préférence dans une institution multilatérale de financement du développement, dont au moins quatre (4) années doivent avoir été axées sur les pays en développement, de préférence en Afrique.
Avoir une bonne compréhension des questions macroéconomiques, de politique budgétaire et de budgétisation publique dans les pays en développement et une expérience avérée des politiques, procédures et pratiques opérationnelles des grandes agences bilatérales ou multilatérales de développement en Afrique.
Etre capable de mettre en œuvre des approches innovantes, à travailler de façon autonome et à appliquer de nouvelles méthodes pour résoudre les problèmes, tout en restant efficace dans un cadre institutionnel exigeant et en mutation rapide.
Etre apte à communiquer efficacement par écrit et oralement en anglais ou en français, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue.
La connaissance du portugais ou de l’espagnol serait un atout supplémentaire.
Capacité à établir et à maintenir des relations avec des cadres de haut niveau, au plan interne et externe.
Faire preuve d’honnêteté et d’intégrité professionnelle.
La maîtrise des applications Microsoft Office standard et la connaissance du SAP sont vivement recommandées.

Le Prix Mo Ibrahim pour le leadership d’excellence en Afrique qu’il a créé à travers sa fondation, récompense des chefs d’État ayant exceptionnellement amélioré la sécurité, la santé, l’éducation, le développement économique et les droits politiques dans leurs pays.

Le portefeuille de cette institution de Brettons Wood augmente de 41% au cours des quatre dernières années au Cameroun. Les Fonds sont consacrés à la réalisation de divers projets dans ce pays d’Afrique centrale.

La Communauté économique des États de l'Afrique centrale, Ceeac, et la Facilité Climat des Affaires ACP, BizClim organisent du 11 et 12 décembre à Yaoundé une conférence pour examiner l’impact de la réglementation, des procédures et de la gouvernance administrative sur le développement du secteur privé.

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
1266  FCFA / Kg
CAFÉ
1974  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC
224, 5 USCT /kg
SUCRE
448, 88 $ /tonne
17/02/2017 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
20 500 FCFA
SAFACAM 33 800 FCFA
SEMC
64 999 FCFA
17/02/2017 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en