Lundi, 23 Mai 2016 17:06

La Tunisie va virer 700 millions $ par an dans le compte du FMI

La Tunisie institue "un système fiscal plus progressif" La Tunisie institue "un système fiscal plus progressif"

A la suite du prêt du Fonds monétaire international octroyé à la Tunisie de 2,9 milliards de dollars pour instituer des reformes pendant quatre ans, le gouvernement tunisien compte chaque année, débourser 700 millions de dollars pour rembourser cette dette.

Le gouvernement tunisien précise les modalités du remboursement du prêt que vient d’octroyer le Fonds monétaire international à la Tunisie. Selon le ministre tunisien des Finances, Slim Chaker, la Tunisie va rembourser ce crédit de 2,9 milliards de dollars sur quatre ans. Chaque année, elle va débourser 700 millions de dollars.

 

La somme consentie va soutenir le programme des réformes économiques et financières du pays. La Tunisie compte au cours de prochaines années appuyer sur des leviers de croissance. Le gouvernement pour l’essentiel tient à consolider la stabilité macroéconomique, implémenter la réforme des institutions publiques, améliorer le climat des affaires.

La politique budgétaire de la Tunisie se veut prudente. Elle place « la dette publique sur une trajectoire baissière ». Ce qui va permettre « d’alléger les contraintes de financement, de réduire les déséquilibres extérieurs, et d’assurer la durabilité », confirme le directeur général adjoint du FMI.

Le gouvernement tunisien tient à instituer « un système fiscal plus progressif et efficace » avec à l’idée « d’élargir l’assiette fiscale et d’améliorer l’équité ». Et le FMI malgré toutes ces mesures ne minimise pas les risques budgétaires. Selon cette institution de Bretton Woods, ils « devraient continuer à être surveillés » et  la Tunisie doit continuer à intensifier ses « efforts de gouvernance».

Déjà, le FMI approuve le fait pour la Tunisie d’adopter la «loi  bancaire » qui constitue un premier pas dans le sens de la restructuration des banques publiques. Et a en croire le FMI, « le développement des établissements de crédit et l’assouplissement du plafonnement des taux d’intérêt augmenteront l’accès au financement ».

Le FMI constate des avancées notoires en Tunisie. Le gouvernement simplifie aujourd’hui les procédures commerciales. Un nouveau code d’investissement a été institué pour améliorer l’accès aux marchés. La loi relative à la concurrence récemment adoptée commence à être appliquée.

Le gouvernement tunisien et le secteur prive s’engage progressivement dans un partenariat public-privé dans le sens  de « promouvoir le développement du secteur privé et créer des emplois».

Par Charles Nwanochi

Lu 455 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
938 FCFA / Kg
CAFÉ
1413  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC

131,7 USCT /kg

SUCRE
251,56 $ /tonne
27/07/2018 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
22 501 FCFA
SAFACAM

28 800 FCFA

SEMC

59 999 FCFA

27/07/2018 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en