Jeudi, 04 Décembre 2014 09:01

La BAD propose « trois I » pour réussir les partenariats publics privés en Afrique

L’intégration, pour progresser vers un marché unique; les institutions, qui confortent la confiance et la stabilité ; et les infrastructures, pour combler le fossé et assurer la compétitivité des économies africaines sont les propositions faites par Donald Kaberuka.

« L'Afrique est la deuxième région à la croissance la plus rapide au monde, [mais] le déficit en infrastructures est critique», a relevé le président de la Banque africaine de développement, BAD, Donald Kaberuka lors d’une rencontre sur les partenariats public-privés tenue à Abidjan.

Le continent connait un déficit estimé à 42 milliards de dollars par an pour le développement des infrastructures. L’une des solutions pour remédier à ce gap peut être les partenariats publics-privés.

Or si « les PPP peuvent aider à combler ce déficit d'infrastructures en Afrique, leur conception, leur structuration et leur mise en œuvre pourraient s’avérer complexes et ardues », laisse entendre le président de la BAD dont 60% de nos engagements financiers annuels sont consacrés l’appui de projets vont aux programmes et  projets du secteur des infrastructures.

Donald Kaberuka propose donc que les pays africains focalisent leurs efforts sur les facteurs propres qui améliorent les chances de succès des PPP, à savoir : un environnement propice, avec à la clef des politiques stables, la stabilité macro-économique et un cadre juridique et politique pour les PPP ; un engagement politique fort et une large adhésion des parties prenantes ; un solide portefeuille de projets viables ; la capacité institutionnelle pour négocier et gérer les contrats.

Le premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, présent à la rencontre, suggère « de mettre en place une stratégie de promotion des PPP compatible avec les spécificités de nos économies, en veillant à respecter les contraintes de transparence, de compétition et d’équité dans le traitement des candidats mais aussi en ayant en face le bien-être de nos populations. »

Par Cathy Koum

Lu 793 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
938 FCFA / Kg
CAFÉ
1413  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC

131,7 USCT /kg

SUCRE
251,56 $ /tonne
27/07/2018 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
22 501 FCFA
SAFACAM

28 800 FCFA

SEMC

59 999 FCFA

27/07/2018 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en