Vendredi, 04 Mars 2016 20:57

Tunisie-FMI: vers un prêt de 2,8 milliards de dollars

Le prêt qui sera accordé à la Tunisie relève du mécanisme élargi de crédit à l’appui de son programme économique. Il est destiné aux « pays qui sont aux prises avec de graves problèmes de balance des paiements à moyen terme en raison de faiblesses structurelles qui tarderont à être corrigées ».

Le Fonds monétaire international (FMI) et la Tunisie cheminent vers un accord de prêt. Cet accord va porter sur un crédit de 2,8 milliards de dollars pour poursuivre le programme de réformes économiques en Tunisie.

La chef de la mission du FMI pour la Tunisie confirme cette information au terme d’une mission d’une délégation du FMI à Tunis du 18 février au 3 mars 2016.

Cet accord de quatre ans sur le point d’être signé tient à l’essentiel sur la croissance économique, la création d’emplois et l’amélioration du niveau de vie des citoyens. La vision économique du gouvernement tunisien se consolide dans son plan de développement quinquennal (2016-2020).

Le FMI dans son appui à l’économie tunisienne veut «promouvoir le développement du secteur privé et de moderniser le secteur public », indique le chef de mission du FMI. A en croire Amine Mati, « des financements additionnels seront nécessaires pour reconstituer les marges de manœuvre, tout en corrigeant les inefficiences structurelles qui réduisent la capacité de création d’emplois et le potentiel futur de la croissance ».

Le prêt qui sera accordé à la Tunisie relève du mécanisme élargi de crédit à l’appui du programme économique de la Tunisie. Il est destiné aux « pays qui sont aux prises avec de graves problèmes de balance des paiements à moyen terme en raison de faiblesses structurelles qui tarderont à être corrigées ».

L’économie  tunisienne réalise en 2014, un taux de croissance de +2,3% contre +2,4% en 2013. Avec une demande intérieure de 9,6%  aux  prix courants contre 8,1%  en 2013, ce qui laisse penser à une reprise des investissements publics et privés.

Ils s’établissent à en croire la Banque centrale tunisienne à 1,5% contre -1,5% en 2013. Ce qui représente une part de 19% du PIB.
Selon Banque centrale de Tunisie, le déficit de la balance des paiements au terme des quatre premiers mois de 2015, se chiffre à 2,161 milliards de dinars, soit 2,4% du PIB, contre 2,850 milliards de dinars en 2014.

Le FMI va tirer la manche du gouvernement tunisien jusqu’à ce qu’il soit prudent dans ses politiques macroéconomiques et ses réformes structurelles. Il le rappelle et c’est une constance de modifier son modèle de développement. Tant le FMI milite dans ce pays pour une croissance inclusive.

Par Charles Nwanochi

Lu 655 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
938 FCFA / Kg
CAFÉ
1413  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC

131,7 USCT /kg

SUCRE
251,56 $ /tonne
27/07/2018 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
22 501 FCFA
SAFACAM

28 800 FCFA

SEMC

59 999 FCFA

27/07/2018 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en