Vendredi, 16 Février 2018 17:22

De nouvelles règles d’importation en Algérie

Le gouvernement algérien dans un décret signé fixe de nouvelles conditions pour l’exercice des activités d'importation.

L’importation de matières premières, produits et marchandises, est soumise à de nouvelles règles. Le gouvernement algérien indique dans un décret que « les activités d'importation de matières premières, produits et marchandises destinés à la revente en l'état, ne sont exercées que par des sociétés commerciales de droit algérien soumises à l’obligation du contrôle du commissaire aux comptes».

L’Etat algérien exige aux sociétés commerciales de :
•    Disposer d'infrastructures de stockage et de distribution appropriées
•    D'utiliser des moyens de transport adaptés aux spécificités de leurs activités
•    Prendre les mesures nécessaires pour le contrôle de la conformité du produit importé.

Par ailleurs, le gouvernement algérien accorde six (6) mois aux sociétés commerciales pour qu’elles se conforment aux nouvelles dispositions.  Avec ce rappel que « les extraits du registre du commerce non conformes aux dispositions du présent décret deviennent sans effet » au-delà de ce délai contenu dans le décret.

Auparavant, l’Algérie pour réduire davantage son déficit commercial a interdit les sociétés commerciales d’importer temporairement environ 900 produits. Le gouvernement algérien a précisé que “la suspension à l’importation de ces produits est limitée dans le temps et sera levée progressivement avec ou sans maintien des taxes et autres droits”.

A en croire le Centre national de l'informatique et des statistiques (CNIS), le déficit commercial de l’Algérie se chiffre à 11,19 milliards de dollars à fin 2017 contre 17,06 milliards de dollars en 2016. L'Algérie a importé entre janvier et fin décembre 2017 à hauteur de 45,95 milliards de dollars contre 47,08 milliards de dollars en 2016, soit une baisse de 2,4%. L'Algérie a exporté à hauteur de 34,76 milliards de dollars à cette période contre 30,02 milliards de dollars en 2016.

Par CN

Lu 242 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

  • Thierry Pairault : « Les routes de la soie ne concernent pas l'Afrique »
    Thierry Pairault : « Les routes de la soie ne concernent pas l'Afrique » Directeur de recherche émérite, ce spécialiste de la relation Chine-Afrique travaille au Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Au-delà de minimiser les ambitions et la présence de la Chine en Afrique – notamment avec les nouvelles routes de la soie –, il évoque aussi une autre voie, les « routes électroniques de la soie », qui concernerait davantage le…
    Lire la suite...

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
938 FCFA / Kg
CAFÉ
1413  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC

138,8 USCT /kg

SUCRE
265,67 $ /tonne
17/04/2018 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
21 850 FCFA
SAFACAM 28 894 FCFA
SEMC

60 998 FCFA

17/04/2018 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en