Afficher les éléments par tag : investissements

Jusqu'en 2015, Baba Ahmadou Danpullo, dit « Baba Danpullo » (fils de Peul), 68 ans, était inconnu. Né en 1950 au Cameroun dans une famille de paysans, ce Self-made-man, a créé en 1977 le conglomérat qui porte son nom. La version africaine francophone du magazine américain Forbes a révélé l'étendue de la fortune  de ce milliardaire à la tête d'un conglomérat florissant. De l'agro-industrie à la téléphonie, l'immobilier ou encore les médias, cet ambitieux entrepreneur qu'on appelle désormais « Al-hadji » – titre honorifique donné aux anciens qui ont fait le hadj, le pèlerinage à La Mecque – étend son empire. Elle n'a pas d'équivalent dans toute l'Afrique francophone subsaharienne. Son parcours est un roman : son père vient du Nigeria, lui est né au Cameroun, avant d'être envoyé à l'âge de 5 ans à Kano, la deuxième plus grande ville du Nigeria, une région à la longue tradition commerçante – où sévit la secte terroriste Boko Haram –, afin de parfaire son éducation musulmane auprès de sa famille paternelle.

Jusqu’ici, le porte-parole du gouvernement indique un taux de réalisation de 55% des engagements du gouvernement malgré que les projets agricoles et d’infrastructures accusent du retard.

La compagnie nationale des hydrocarbures et les entreprises chinoises signent des partenariats commerciaux. La visite du secrétaire d’État pour les Ressources pétrolières et président de la compagnie nationale des hydrocarbures actuellement en Chine confirme cette initiative à attirer des investissements pour moderniser les raffineries du pays.

L’Afrique, pendant un demi siècle, de 1960 jusqu’aux années 2000, est passée d’un continent déclassé en termes de perception, d’attractivité et d’investissement des capitaux étrangers, à un reclassement géostratégique et géopolitique sans précédent.

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, effectue depuis ce 28 février en compagnie de plus de 150 hommes d'affaires de son pays, un voyage d’affaires en Côte d'Ivoire, au Ghana, au Nigeria et en Guinée. Déjà, neuf accords de coopération ont été signés avec la Côte d'Ivoire

Un programme institué va créer des emplois de meilleure qualité en s’appuyant sur une croissance tirée par le secteur privé d’une part, et d’autre part renforcer le capital humain pour installer une croissance inclusive.

A la faveur de la visite de travail de sa Majesté le Roi Mohammed VI du Maroc en Côte d’Ivoire, les gouvernements ivoirien et chérifien prouvent leur détermination à impulser le développement. Ils font appel au secteur privé pour maintenir le cap. D’où les signatures de conventions et de protocoles d’accord.

La  2ème Conférence internationale et exposition sur les mines au Cameroun qui se déroule du 27 au 29 mai dans la capitale camerounaise, est un espace  de rencontre entre différents acteurs du secteur minier.

La Chine est en tête des Etats ayant favorisé l’augmentation des investissements dans ce secteur au cours de l’année écoulée selon une étude menée par le Programme des Nations unies pour le développement, PNUD.

Le Salon internationale de l’agriculture et des ressources animales, SARA 2015, qui se déroule du 3 au 12 avril dans la capitale ivoirienne est organisé à cet effet.

Page 1 sur 2

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
938 FCFA / Kg
CAFÉ
1413  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC

131,7 USCT /kg

SUCRE
251,56 $ /tonne
27/07/2018 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
22 501 FCFA
SAFACAM

28 800 FCFA

SEMC

59 999 FCFA

27/07/2018 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en