Industrie FluxEcoAfrique est le site de référence en matière d’information économique et de veille stratégique en Afrique http://fluxecoafrique.com Sun, 26 Mar 2017 20:49:45 +0000 Joomla! 1.5 - Open Source Content Management fr-fr COP22 : un programme adopté pour appliquer l'accord de Paris http://fluxecoafrique.com/index.php/actualite/industrie/energie-environnement/item/1161-cop22--un-programme-adopte-pour-appliquer-laccord-de-paris http://fluxecoafrique.com/index.php/actualite/industrie/energie-environnement/item/1161-cop22--un-programme-adopte-pour-appliquer-laccord-de-paris COP22 : un programme adopté pour appliquer l'accord de Paris
Avec la "proclamation de Marrakech" les Etats s’engagent au maximum…

La COP22 adopte depuis le 18 novembre à Marrakech un programme de travail jusqu'en 2018 dans le sens d’appliquer l'accord de Paris. Les pays signataires de cet accord vont mettre progressivement en œuvre ledit accord signé en décembre 2015 avec à l’idée de limiter le réchauffement de la planète à deux degrés Celsius au-dessus de l'ère préindustrielle.

Les pays, la Chine y compris, par ailleurs premier pollueur mondial avec 25% des émissions mondiales) et l'Arabie saoudite, assurent devoir respecter l'accord de Paris. Faute de pouvoir réduire les émissions de gaz à effet de serre, GES, et ce avant 2020, tel que préconisent les scientifiques pour rester sous le cap de 2°C et d’entamer une transition vers les énergies renouvelables, selon le ministre de l'Environnement et de l'Energie du Costa Rica, la souffrance attend toute la communauté.

Avec la "proclamation de Marrakech" les Etats s’engagent au maximum à lutter contre le changement climatique. Et selon le ministre marocain des affaires étrangères, l’avenir de la planète préoccupe la communauté internationale. Et sur ce combat, clairement "nous continuons à tracer notre cap".

A Marrakech, les Etats s’accordent difficilement sur le financement des projets d'adaptation qui selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), ne représente qu'environ 16% de l'aide actuelle.

Les îles Fidji organiseront la COP23 en 2017. Ces assises vont se tenir à Bonn (Allemagne), siège de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques, pour des raisons logistiques et du fait que cet archipel du Pacifique n'est pas en mesure d'accueillir 15 à 20 000 personnes sur un seul site.

Et à en croire le Premier ministre fidjien, Frank Bainimarama, c'est une grande responsabilité pour un petit Etat insulaire, qui tient à montrer au monde les problèmes qu’il traverse.

Par Charles Nwanochi

  • COP22
  • Accord de Paris
  • changement climatique
    ]]>
    c.nwanochi@fluxecoafrique.com (nwanochi) Energie / Environnement Mon, 21 Nov 2016 07:35:14 +0000
    Forum iPAD Cameroon : mettre en valeur les opportunités http://fluxecoafrique.com/index.php/actualite/industrie/energie-environnement/item/1159-forum-ipad-cameroon--mettre-en-valeur-les-opportunites http://fluxecoafrique.com/index.php/actualite/industrie/energie-environnement/item/1159-forum-ipad-cameroon--mettre-en-valeur-les-opportunites Forum iPAD Cameroon : mettre en valeur les opportunités
    Le Forum iPAD Cameroon, selon Philippe Bassem, responsable de la…
    La cérémonie d’ouverture du prochain Forum iPAD Cameroon Energy Infrastructure prévue les 10 et 11 novembre sera présidée par le ministre camerounais de l’Énergie et de l’Eau, Dr. Basile Atangana Kouna en présence de 170 hauts représentants du gouvernement, secteurs publics, développeurs,  investisseurs et institutions financières.

    A en croire Philippe Bassem de Siemens, « le nouveau défi de l’Afrique consiste en effet à rentabiliser la production d’électricité et à éliminer les pertes. Une trop grande partie de l’énergie produite n’est pas payée aujourd’hui ». Ce qui entraîne selon Philippe Bassem « un prix du kilowatt/heure excessif et freine le développement du pays ». Ce  sont nos solutions indique-t-il, « pour les réseaux intelligents comprennent des techniques et des moyens qui vont rendre les réseaux de transport et de distribution plus fiables et permettre de mieux les contrôler afin de réduire ces pertes, mais aussi les fraudes trop nombreuses ».

    Les experts au cours de ce programme de iPAD Cameroun vont s’appesantir sur « L’accès à une énergie de qualité, en quantité suffisante » d’ailleurs « indispensable pour la réalisation des investissements et pour l’amélioration de la qualité de vie des populations ». Ils s’inspirent et s’appuient sur ce qui est « défini dans les différents plans de développement des états de la sous-région CEMAC pour parvenir à leurs objectifs d’émergence ».

    Les experts vont aussi mettre l’accent sur « L’implication du secteur privé dans la production et la distribution de cette énergie est indispensable pour tenir les délais et atteindre les objectifs ». Pour ce faire, un cadre réglementaire favorable à cet investissement et protégeant convenablement les usagers est requis des autorités administratives.

    Le Représentant Résident de la BDEAC au Cameroun, Béringar Maïna Ndomnabaye, va entretenir les participants à ce forum sur la dernière tendance de l’investissement pour assurer le retour sur investissement. Le président et PDG de FINANCIA Capital, Serge Yanic Nana va mettre l’accent sur "Les leçons d’experts: comprendre le financement des projets énergétiques". L’exposé du directeur général délégué vente Afrique chez Voith Hydro Holding Gmbh & Co. KG - Heike Bergmann, porte sur « Le futur développement économique du Cameroun »  qui est « essentiellement fondé sur l’expansion de l’infrastructure locale et la demande énergétique ». Surtout que « la source d’énergie hydraulique renouvelable joue déjà un rôle important: les deux tiers de la capacité installée en réseau sont alimentés par l’hydroélectricité ». Et « il existe un énorme potentiel d’expansion pour les années à venir ».

    La Vision de iPAD Cameroun est de faciliter le financement et la mise en place de projets énergétiques qui entraîneront l’approvisionnement en électricité pour tous. Le Cameroun, plaque tournante d’une Afrique Centrale électrifiée ne sera plus un « géant endormi » indique les organisateurs. Et dans « la chaîne de valeur de l’électricité, une entreprise a des opportunités au Cameroun ».

    iPAD Cameroun est organisé par Spintelligent, éminent organisateur de conférences et d'expositions situé au Cap, et succursale africaine de Clarion Events Ltd, dont le siège est au Royaume Uni. Parmi les événements énergétiques phares de Spintelligent sur le continent, African Utility Week, la Convention de l’industrie de l’Énergie de l’Afrique de l’ouest (WAPIC), la Convention de l’industrie de l’Énergie de l’Afrique de l’est (EAPIC) et le Forum iPAD Rwanda Infrastructure de l’Energie.

    Il bénéficie du soutien de Globeleq, investisseur privé à succès dans le secteur de l’électricité du pays, Berkeley Energy, Général Electric et Siemens voire de  BG, EDF, Goltens, JCM Power, Kafue Gorge, KMPG, Living Energy, Powersys, Standard Chartered, STEG- IS, Turkish Airlines, Voith Hydro et Wartsila sont les sponsors bronze.

    • iPAD Cameroon
    • forum
    • technologies
    • énergie
    • CEMAC
    • Bdeac
      ]]>
      c.nwanochi@fluxecoafrique.com (nwanochi) Energie / Environnement Fri, 04 Nov 2016 03:19:12 +0000
      Forum iPAD: le Cameroun allie stabilité et opportunités d’investissement http://fluxecoafrique.com/index.php/actualite/industrie/energie-environnement/item/1158-forum-ipad-le-cameroun-allie-stabilite-et-opportunites-d’investissement http://fluxecoafrique.com/index.php/actualite/industrie/energie-environnement/item/1158-forum-ipad-le-cameroun-allie-stabilite-et-opportunites-d’investissement Forum iPAD: le Cameroun allie stabilité et opportunités d’investissement
      Le Forum iPAD Cameroun Energie et Infrastructure la lieu du…
      “Il est impératif que la stabilité financière du secteur soit abordée pour soutenir et encourager l’investissement privé au Cameroun” – d’après Jean-Louis Ekra, membre du conseil d’administration de Globeleq, un investisseur privé prospère dans le secteur énergétique du pays et qui revient comme sponsor diamant à l’imminent Forum iPAD Cameroun Energie et Infrastructure à Yaoundé.

      Le Ministre camerounais des ressources en eau et en énergie, S.E.M Basile Atangana Kouna, fera le discours d’ouverture du Forum iPAD Cameroun Energie et Infrastructure les 10 et 11 novembre. Ce Forum attend la venue de 170 hauts représentants du gouvernement, secteurs publics, développeurs, investisseurs et institutions financières.

      “Nous sommes prêts à faire des affaires”
      Globeleq est impliqué dans le développement et les opérations de projets électriques indépendants sur les marchés émergents depuis 2002 et est l’une des compagnies du secteur africain des IPP les plus expérimentées.
      M. Ekra dit: “Globeleq a environ 1300 MW en opération à travers huit centrales dans cinq pays: Cameroun, Côte d’Ivoire, Afrique du sud, Tanzanie et Kenya. La compagnie a environ 2500 MW de projets électriques en développement et a l’intention de générer beaucoup d’autres MW d’électricité au cours des 10 prochaines années. Au Cameroun, nous travaillons dur pour terminer la phase de développement finale de l’agrandissement de l’existante centrale à gaz de Kribi qui passe de 216 MW à 330 MW.”

      Il ajoute : “Nous sommes prêts à faire des affaires et à construire plus de business de génération d’électricité durable sur tout le continent. Notre projet d’expansion à Kribi est prêt pour sa fermeture financière donc nous aimerions voir le gouvernement expédier le processus pour pouvoir commencer la phase de construction et livrer plus d’énergie abordable et essentielle au pays. Il est impératif que la stabilité financière du secteur soit abordée pour soutenir et encourager l’investissement privé, ainsi les IPPS du moment dans le pays peuvent continuer à opérer à un haut niveau de classe mondiale.”

      Le directeur de Globeleq ajoute que le Cameroun est un pays regorgeant d’opportunités et qu’il aimerait le voir mettre en place un mélange de différents types de génération d’énergie grâce auquel l’approvisionnement ininterrompu d’électricité deviendrait la norme et l’accès universel à l’électricité dans toutes les zones urbaines serait obtenu. Cette vision n’est pas impossible si le gouvernement se dédie à remédier aux problèmes du secteur, en améliorant sa gouvernance dans tous les secteurs, en mettant en place des mesures d’énergie saines et en assurant la transparence dans l’attribution des projets et en adoptant un haut niveau de gestion des ressources et des revenus.

      iPAD Cameroun est organisé par Spintelligent, organisateur leader de conférences et d’expositions, basé au Cap ainsi que le bureau africain de Clarion Events Ltd, basé au Royaume Uni. Au portfolio énergie de Spintelligent sur le continent, on trouvera aussi les événements phare suivants: African Utility Week, West African Power Industry Convention (WAPIC), East African Power Industry Convention (EAPIC) et ’iPAD Rwanda Forum Energie et Infrastructure.

      • Forum iPAD
      • cameroun
      • investissement
      • énergie
      • Globeleq
        ]]>
        c.nwanochi@fluxecoafrique.com (nwanochi) Energie / Environnement Fri, 28 Oct 2016 21:08:53 +0000
        iPAD Cameroon organise un forum sur l’Énergie et les infrastructures à Yaoundé http://fluxecoafrique.com/index.php/actualite/industrie/energie-environnement/item/1157-ipad-cameroon-organise-un-forum-sur-l’energie-et-les-infrastructures-a-yaounde http://fluxecoafrique.com/index.php/actualite/industrie/energie-environnement/item/1157-ipad-cameroon-organise-un-forum-sur-l’energie-et-les-infrastructures-a-yaounde iPAD Cameroon organise un forum sur l’Énergie et les infrastructures à Yaoundé
        Les assises ont lieu du 10 au 11 novembre sous…
        Le Cameroun abrite à Yaoundé le Forum iPAD sur l’Énergie et les infrastructures. Et selon la directrice de iPAD Cameroun, Elodie Delagneau, « La demande en électricité augmente de 7 à 8% chaque année ». Ce qui fait que « l’investissement en infrastructure électrique va nécessiter la multiplication de partenariats publics-privés ». Et à en croire Elodie Delagneau, c’est « une énorme opportunité pour le gouvernement, services publics, développeurs, investisseurs et institutions financières de se rassembler et de mettre en place des politiques.»

        Les assises sous les auspices du ministre camerounais de l’Énergie et de l’Eau, Basile Atangana Kouna, vont regrouper plus de 160 professionnels de l’industrie énergétique locale, régionale et internationale avec pour points essentiels la table ronde des PDG dans le sens de développer les opportunités et d’échanger sur les défis du secteur.

        L’accent sera mis sur l’investissement privé, d’ailleurs nécessaire pour combler le manque en électricité avec à la clé créer un environnement idéal pour les projets IPP au Cameroun. Le directeur général de ENEO Cameroun va porter son intervention sur la « restructuration du secteur énergétique par des politiques efficaces: clé de l’amélioration de la qualité du service ». Le directeur général de EDC Cameroun va s’appesantir sur les ressources hydrauliques et thermiques du pays pour soutenir les besoins des LPUs: Theodore Nsangou, fera un zoom sur le potentiel de Lom Pangar

        Le gouvernement camerounais planchera sur les dernières tendances de l’investissement pour assurer le retour sur investissement. Surtout que précise la directrice de iPAD Cameroun « le Cameroun s’est façonné un rôle d’acteur principal dans la région en matière de développement de l’infrastructure, possédant l’économie la plus prospère de la CEMAC, (Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale) ».

        La capacité de production hydroélectrique du Cameroun se chiffre à 12 000 MW en Afrique derrière la RDC.

        Par Charles Nwanochi

        • iPAD Cameroon
        • énergie
        • infrastructures
        • forum
        • infrastructure électrique
        • ressources hydrauliques
          ]]>
          c.nwanochi@fluxecoafrique.com (nwanochi) Energie / Environnement Wed, 19 Oct 2016 08:05:24 +0000