Mines & Energie FluxEcoAfrique est le site de référence en matière d’information économique et de veille stratégique en Afrique http://fluxecoafrique.com Wed, 22 Feb 2017 04:37:01 +0000 Joomla! 1.5 - Open Source Content Management fr-fr Le Comité EITI Cameroun communique sur ses activités à Promote 2017 http://fluxecoafrique.com/index.php/actualite/mines-a-energie/item/1176-le-comite-eiti-cameroun-communique-sur-ses-activites-a-promote-2017 http://fluxecoafrique.com/index.php/actualite/mines-a-energie/item/1176-le-comite-eiti-cameroun-communique-sur-ses-activites-a-promote-2017 Dr Richard Ndi et Ibrahim Njikam, membres
Ibrahim Nduop Njikam, membre du comité Eiti et le Dr…
L’ITIE Cameroun (Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives) donne ce 16 février à Yaoundé une conférence sur “L'état de la mise en œuvre de l'Eiti et les résultats obtenus” dans le cadre du Salon international de l'entreprise, de la PME et du partenariat de Yaoundé, Promote 2017.

Ibrahim Nduop Njikam, membre du comité Eiti et le Dr Richard Ndi Tantoh, membre dudit comité et représentant de la société civile ont au cours d'un point de presse ce 15 février qu'il est question pour les instances de la transparence et la bonne gouvernance du secteur extractif (pétrole, gaz et mines) de communiquer sur les activités dudit comité et mieux informer le public sur lesdites activités.

Eiti Cameroun en 2016 selon lesdits membres a enregistré des progrès dans la mise en œuvre du processus qui a été sanctionnée par une validation dudit processus en 2013 et ce conformément à la réglementation internationale. Le Cameroun est sur le point d'enregistré une deuxième validation en juin 2017.

Des difficultés ont jonché le chemin qui mène vers ce processus. La société civile dans le cadre de mise en place du « multi stakeholder group » ou Groupe multipartite (comité) chargé du pilotage et du suivi de l’initiative dans le pays continue d’œuvrer à travers ce mécanisme à résorber toute éventuelle crise.

Par Charles Nwanochi

  • EITI Cameroun
  • Promote 2017
  • gouvernance
  • transparence
    ]]>
    c.nwanochi@fluxecoafrique.com (nwanochi) Mines & Energie Wed, 15 Feb 2017 20:32:23 +0000
    iPAD Cameroun vers l'énergie future Afrique centrale http://fluxecoafrique.com/index.php/actualite/mines-a-energie/item/1173-ipad-cameroun-vers-lenergie-future-afrique-centrale http://fluxecoafrique.com/index.php/actualite/mines-a-energie/item/1173-ipad-cameroun-vers-lenergie-future-afrique-centrale iPAD Cameroun vers l'énergie future Afrique centrale
    iPAD Cameroun Forum Energie Infrastructure va être relancé en 2017…
    En novembre l'année dernière, la seconde édition de l’iPAD Cameroun réunissait 180 haut représentants de gouvernements, services publics, développeurs, investisseurs, fournisseurs et d’institutions financières et 30 experts orateurs, et jouissait du soutien officiiel du ministère camerounais des Ressources en Energie et en Eau. Globeleq, éminent investisseur privé dans le secteur énergétique du pays était à nouveau le sponsor diamant.

    La montée des projets de petite taille

    “Le paysage de l’énergie et électricité est en train de changer à travers toute l’Afrique”, dit Elodie Delagneau, directrice de l’événement iPAD Cameroun, “et le nombre grandissant de petits projets dans le secteur de l’énergie et électricité souligne le progrès vers une augmentation de la croissance économique et vers la réponse à une demande en énergie toujours grandissante. Le modèle traditionnel génération, transmission et distribution par les services publics est de plus en plus soutenu par de plus petits producteurs indépendants, de plus petits projets d’énergie renouvellable, des mini réseaux, une utilisation de l’électricité plus intelligente grâce à la nouvelle ère de technologies qui apportent un changement radical, et ce modèle n’est plus la seule solution à l’alimentation électrique.”

    Elle ajoute : “suite à l’énorme succès des événements de l’iPAD Cameroun, à l’intérêt de l’investissement international dans la région et au besoin d’intégration du secteur de l’énergie de la région, la nouvelle plateforme Energie Future Afrique Centrale vise à faciliter le développement énergétique dans la région en accueillant les développeurs privés, les IPPS et les investisseurs pour faciliter le prolongement des réseaux régionaux, la tarification, ainsi que le développement de l’infrastructure.”

    Eminents organisateurs d’événements sur l’électricité

    Energie Future Afrique Centrale fait partie d’un ensemble d’événements sur l’électricité que Spintelligent, organisateur de conférence et d’expositions reconnu et basé à Cape Town, a orchestré sur tout le continent ces 18 dernières années. Cela inclut African Utility Week, Incorporation Energy Revolution Africa, Energie Future Afrique de l’est (anciennement EAPIC), Energie Future Afrique de l’ouest (anciennement WAPIC), Energie Future Nigéria et Energie Future Rwanda (anciennement iPAD Rwanda).

    Spintelligent fait partie de Clarion Events Ltd, basé au Royaume Uni.

    • ’iPAD Cameroun
    • afrique centrale
    • énergie
    • Énergie renouvelable
      ]]>
      c.nwanochi@fluxecoafrique.com (nwanochi) Mines & Energie Tue, 17 Jan 2017 14:34:47 +0000
      Marché : le pétrole toujours moins cher http://fluxecoafrique.com/index.php/actualite/mines-a-energie/item/1143-marche--le-petrole-toujours-moins-cher http://fluxecoafrique.com/index.php/actualite/mines-a-energie/item/1143-marche--le-petrole-toujours-moins-cher Marché : le pétrole toujours moins cher
      Les producteurs et les consommateurs comptent sur l’éventuel accord de…
      Les cours du pétrole toujours en chute. La perte se chiffre à 1,54 dollar et le prix se situe à 43,16 dollars sur le contrat pour livraison en octobre au New York Mercantile Exchange. Le monde s’inquiète au point que le ministre russe de l'Energie a fait pression sur les marchés, a indiqué Bob Yawger de Mizuho Securities USA. Il indique que 50 dollars le baril est un prix auquel une limitation de la production n'est pas nécessaire.

      Les producteurs et les consommateurs comptent sur l’éventuel accord de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, Opep. Cet accord doit être signé en fin septembre à Alger entre les différents pays de l’Opep et porte sur un gel de production. Les 14 pays de l'Opep vont tenir une réunion informelle en marge du forum énergétique prévu du 26 au 28 septembre à Alger. La Russie, producteur de pétrole, jusqu’ici non membre de l'Opep, annonce depuis août 2016 devoir faire partie de cet accord.

      Et "Du point de la pertinence économique et de la logique, il serait bon de trouver un compromis et je suis sûr que tout le monde le comprend. La question n'est pas tant économique que politique. Je souhaiterais que tous les acteurs de ce marché, qui ont intérêt à un maintien des prix à un niveau stable et juste, arrivent à une décision nécessaire", estime le président russe Vladimir Poutine.
      Les prix baissent sans cesse du fait de la contraction de l'activité dans le secteur manufacturier aux Etats-Unis en août, indique l'indice des directeurs d'achats de ce secteur et cité par l'association professionnelle ISM.

      Les cours du WTI cèdent près de 11% depuis août pour se situer à près de 49 dollars. Le Brent cède autant pour se situer à plus de 51 dollars.

      Par Charles Nwanochi

      • pétrole
      • Opep
      • production pétrolière
        ]]>
        c.nwanochi@fluxecoafrique.com (nwanochi) Mines & Energie Sat, 03 Sep 2016 13:20:13 +0000
        Sénégal : la Banque mondiale appuie la Senelec http://fluxecoafrique.com/index.php/actualite/mines-a-energie/item/1128-senegal--la-banque-mondiale-appuie-la-senelec http://fluxecoafrique.com/index.php/actualite/mines-a-energie/item/1128-senegal--la-banque-mondiale-appuie-la-senelec Sénégal : la Banque mondiale appuie la Senelec
        Résolument la Banque mondiale va soutenir le projet d’appui à…
        L’institution de Bretton Woods confirme dans une note d’information du 2 août, être sur le point d’accorder un prêt de 85 millions de dollars au Sénégal pour soutenir son Projet d’appui au secteur de l’électricité, PASE. Il constitue la deuxième de la participation de la Banque mondiale à ce programme.

        Selon le bureau de la Banque mondiale à Dakar, le Sénégal contribue dans ce projet à hauteur de 12,5 millions de dollars, la Banque européenne d’investissement décaisse 94 millions de dollars, et la Banque mondiale 155 millions de dollars.

        La Société nationale d'électricité sénégalaise, Senelec, mis en œuvre depuis le 26 juillet 2012 le PASE avec le soutien financier de l’Association internationale de développement, une filiale du groupe de la Banque mondiale.

        Le PASE s’attèle à :
        •    Réduire les pertes techniques et commerciales de la Senelec
        •    Améliorer la fiabilité des services d’électricité

        Avec un budget de 256,5 millions de dollars, sur une période de 9 ans, le programme effectue des mises à niveau et modernise le réseau de transport et de distribution dans la région du Grand-Dakar. Pour ce faire, 155,7 millions de dollars y ont été investis. Il améliore la performance commerciale de la Senelec.

        Charles Nwanochi

        • Senelec
        • banque mondiale
        • électricité
        • Bretton Woods
          ]]>
          c.nwanochi@fluxecoafrique.com (nwanochi) Mines & Energie Thu, 04 Aug 2016 07:12:36 +0000