Jeudi, 04 Juin 2015 13:25

Le Maroc et la Côte d’Ivoire recourent au secteur privé pour consolider la coopération sud-sud

Le Roi Mohammed VI et le Président Alassane Ouattara Le Roi Mohammed VI et le Président Alassane Ouattara

A la faveur de la visite de travail de sa Majesté le Roi Mohammed VI du Maroc en Côte d’Ivoire, les gouvernements ivoirien et chérifien prouvent leur détermination à impulser le développement. Ils font appel au secteur privé pour maintenir le cap. D’où les signatures de conventions et de protocoles d’accord.

Le Maroc et la Côte d’Ivoire renforcent la coopération sud-sud. A la faveur de la visite de travail de sa Majesté le Roi Mohammed VI du Maroc en Côte d’Ivoire, les deux signent des accords et conventions de coopération bilatérale.

L’Etat ivoirien admet pouvoir céder ses parts dans la Société Ivoirienne de Banque (SIB) à Attijariwafa Bank (Contrat d'acquisition). Avec cette signature de convention, il confirme avoir cédé 24 % de la SIB à Attijariwafa Bank. Ce qui consolide le groupe marocain dans le capital de SIB, cinquième établissement bancaire du pays passant à 75 % dudit capital. L'État ivoirien conserve encore 5 % de son capital.

Le Centre de Promotion des Investissements en Côte d'Ivoire et Casablanca Finance City Authority signent un protocole d'accord pour renforcer l’entreprenariat et les investissements. Il intervient à la suite d’un autre signé le 29 mai entre ledit centre les sociétés Osmoteam Consulting et Frontline Development Partners Limited toujours dans le sens de soutenir l’entrepreneuriat national et d’attirer davantage les investisseurs étrangers en Côte d’Ivoire. Le gouvernement ivoirien s’investit dans les partenariats pour « offrir un cadre adéquat au financement des projets ».

La visite du Roi du Maroc en Côte d’Ivoire s’achève aussi avec la signature d’un protocole d'accord entre le Conseil ivoirien du Café-Cacao et l'Office Chérifien des Phosphates. L’Agence nationale d'appui au développement rural de Côte d'Ivoire et l'Office Chérifien des Phosphates s’accordent aussi pour poursuivre une mission identique. Ils animent la coopération sud-sud pour maintenir le pied à l’étrier du développement et améliore le revenu des acteurs sociaux en leur accordant des facilités.

La coopération entre les deux pays se consolide avec la signature de conventions relatives au projet d’aménagement de la baie de Cocody. Après trois de négociation et de concertation, la Côte d’Ivoire et le Maroc s’accordent à investir 137 milliards de Fcfa pour aménager et valoriser cette baie. l’Etat ivoirien ayant mobilisé 37 milliards Fcfa, des ressources qui à en croire le coordonnateur du Programme d’urgence de l’infrastructure urbaine, a permis de réaliser une partie de l’ouvrage.

Il reste à investir 100 milliards de Fcfa pour réaliser un barrage, des ouvrages hydrauliques et maritimes, construire des infrastructures routières, des ouvrages de franchissement et un viaduc voire une marina, un parc urbain. L’expertise marocaine pour asseoir un développement durable en Côte d’Ivoire vient à point. Elle sera nécessaire à la « dépollution du plan d’eau lagunaire et l’aménagement paysager des berges de la baie de Cocody ».

Les gouvernements ivoirien et chérifien recourent au secteur privé pour consolider cette coopération et pour un développement durable et efficace. « Nous sommes déterminés à partager nos expériences et nos expertises. C’est utile pour notre région et pour nos deux pays. Pour un partenariat solide les politiques ont besoin du secteur privé. Nous avons donc la responsabilité de promouvoir ce secteur», indique le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, Shalahedine Mezoriar.

Par Charles Nwanochi

Lu 1458 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
938 FCFA / Kg
CAFÉ
1413  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC

131,7 USCT /kg

SUCRE
251,56 $ /tonne
27/07/2018 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
22 501 FCFA
SAFACAM

28 800 FCFA

SEMC

59 999 FCFA

27/07/2018 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en