Mardi, 30 Janvier 2018 12:50

Initiative African Leaders for Nutrition : une possibilité de réaliser 21,7 milliards de dollars

Les dirigeants africains s’engagent à vaincre la malnutrition et à faire de la nutrition un moteur de la croissance économique

L'initiative African Leaders for Nutrition (ALN) sous les auspices de la Banque africaine de développement et la Commission de l’Union africaine lancée, les chefs des Etats Africains présents en Ethiopie le 29 janvier au 30e Sommet de l’Union Africaine, s'engagent à soutenir cette initiative. Ils se résolvent à faire de la nutrition un moteur de la croissance économique et du développement durable.

Ils conviennent par ailleurs à surmonter ensemble la malnutrition sachant que  ”la mauvaise alimentation est la principale cause de décès de millions d’enfants de moins de cinq ans”. Tant et cela doit préoccuper du fait que “3 millions d’enfants meurent de malnutrition chaque année en Afrique”, rappelle le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina. Et si nul n'agit jusqu’en 2030, et que “les tendances actuelles se maintiennent”, l'Afrique court vers une certitude. Akinwumi Adesina indique que l’Afrique aura perdu 36 millions d’enfants parce qu’ils n’auront pas eu assez à manger ou n’auront pas pu se nourrir convenablement.

Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, rappelle que « La nutrition est au cœur de notre programme continental et constitue un problème de développement. La sécurité nutritionnelle reste d’importance cruciale pour tous les programmes en cours d’exécution et a un impact positif sur le développement».

Le retard de croissance des enfants de surcroît qui tombent souvent malades provoque souvent des dépenses de santé élevées pour les familles et pour l’économie. Ce qui oscille entre 1 à 30% du total du budget public consacré à la santé, soit 3 % du PIB. Et si l'Afrique réduit les taux actuels des retards de croissance de 50% d’ici à 2025, indique le président de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina, elle va réaliser des économies de l’ordre de 21,7 milliards de dollars.

Mieux, l’objectif de Malabo de l’UA qui vise à réduire les retards de croissance à 10% et l’insuffisance pondérale à 5% d’ici à 2025 atteint, l'Afrique peut réaliser des économies chiffrées de 39,3 milliards de dollars, à en croire le président malgache.

Par CN

 

 

 

Lu 451 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
938 FCFA / Kg
CAFÉ
1413  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC

131,7 USCT /kg

SUCRE
251,56 $ /tonne
27/07/2018 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
22 501 FCFA
SAFACAM

28 800 FCFA

SEMC

59 999 FCFA

27/07/2018 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en