Vendredi, 11 Mars 2016 19:34

Economie numérique : le Cameroun s’oriente vers le financement des start-up

Olivier Madika de Kiroo Games Olivier Madika de Kiroo Games

Les journées nationales de l’économie numérique annoncent les prémices  d’un financement et d’un accompagnement du gouvernement.

La ministre des Postes et Télécommunications, Minpostel, affiche un engagement notoire. Minette Libom Li Likeng veut dans un bref délai élaborer la stratégie pour le développement de l’économie numérique. Son idée « avoir un chemin directeur ». Ce pourquoi, les concertations avec les promoteurs de start-up le 19 février ont été bénéfiques.

Au-delà d’un besoin de financement, les promoteurs de start-up se préoccupent de la qualité de la connexion internet et de surcroit, ils requièrent du gouvernement camerounais qu’il œuvre pour réduire les coûts de connexion.  Ils veulent aussi que le Minpostel les accompagne dans la mise en œuvre des projets tant lesdits promoteurs mènent des activités de qualité mais éprouvent des difficultés à se déployer.

Le Minpostel marque son attention à ce secteur en créant une plateforme en ligne qui jusqu’ici suscite l’engouement des promoteurs aux idées novatrices. Près d’un millier se son inscrits à cette plateforme.

Et avec les journées nationales de l’économie numérique, les promoteurs de start-up ont la certitude de pouvoir bénéficier d’un financement et d’un accompagnement du gouvernement.

En attendant que cela se confirme, ils égrènent un chapelet de recommandation à l’endroit du gouvernement. Le gouvernement camerounais rassure pouvoir réviser le code des investissements pour permettre aux start-up de bénéficier des financements.

Ce n’est pas un acquis. Cette avancée va permettre de réviser la taxation en matière de douane et TVA pour les équipements informatiques et logiciels. Et dans cette perspective facilement, les jeunes entrepreneurs vont acquérir lesdits équipements.

Le Minpostel devra instituer un cadre d’information d’où viendra se greffer un guichet unique qui va se reposer sur un développement des start-up. Par ailleurs, il devra instituer un cadre juridique qui va faciliter le développement du capital-risque et le Crowdfunding.

Par Charles Nwanochi

Lu 1249 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
938 FCFA / Kg
CAFÉ
1413  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC

131,7 USCT /kg

SUCRE
251,56 $ /tonne
27/07/2018 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
22 501 FCFA
SAFACAM

28 800 FCFA

SEMC

59 999 FCFA

27/07/2018 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en