Afficher les éléments par tag : banque

Quelques mois après l’officialisation du rachat de la filiale ivoirienne d’Access Bank, le holding bancaire Afriland First Group éclaire sur les ambitions qu’elle nourrit sur ce nouveau marché.
Dans une interview accordée au quotidien L’Inter, le président fondateur du holding suisse, le camerounais Paul K. Fokam, a indiqué que l’agriculture est le secteur auquel il entend d’abord accorder la priorité : « notre banque est une banque universelle. Comme telle, nous comptons soutenir l’économie ivoirienne dans tous les secteurs. Mais il faut dire que nous mettrons un accent particulier sur le secteur agricole. Nous avons la conviction que l’agriculture est d’abord le secteur qu’il faut développer, le secteur qu’il faut impulser pour aussi impulser la croissance.»

Outre l’agriculture, l’autre grand défi d’Afriland sera de réussir le pari de pousser l’économie informelle du pays  à effectuer la transition vers le secteur formel.

Dans son procès verbal  adressé au procureur spécial,  le   Directeur de la Police Judiciaire (DPJ),  Seydou Bocar Yague, accuse la CBAO-Attijariwafa Bank d’avoir fait de la rétention d’informations sur le dossier Aida Ndiongue.

Le rapport souligne des “défaillances notées au niveau de la CBAO” et estime que les dispositifs de contrôle mis en place au niveau de la banque ne fonctionnent pas régulièrement.   L’audit interne n’aurait pas eu lieu depuis 2009 et 2010. Quant à l’affaire Aida Ndiongue elle même, elle soulève beaucoup de questions sur la gouvernance de la banque pilotée par Abdelkrim Ragni,  dont celles-ci :

La sud-africaine Nedbank veut s’implanter dans 10 pays de la SADC (Southern African Development Community) et de l’Afrique de l’Est.  Détenue à hauteur de 52% par l’assureur Old Mutual, Nedbank fait partie du quinté leader en Afrique du Sud.

L’ancien directeur général de la COSUMAF (Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale) dirige depuis janvier la filiale congolaise de  de Maréchal & Associés Finance. Ce cabinet parisien fondé par le très ex- Front national  Samuel  Maréchal a jusque-là réussi à convaincre 3 entreprises africaines à venir se frotter au marché libre. Pour quels résultats?

Alexandre Gandou qui compte plusieurs années d’expérience en tant que régulateur a du mal à convaincre les entreprises congolaises et sous régionales à prendre le chemin du marchè libre Nyse Euronext. Il faut dire que les bilans de  la SIMAT (Société ivoirienne de manutention et de transit) de Petro Ivoire, et de  Money Express en termes de levées obligataires n’ont jamais été dévoilés au public.

Selon un sondage rendu public ce 2 avril 2014  par l’African Private Equity  Venture Capital Association (AVCA), en partenariat avec RiScura et SAVCA (South African Venture Capital Association),  85% des gestionnaires de fonds interrogés envisagent d’augmenter leur exposition sur le risque africain dans les deux prochaines années. Quelque 3/4 des fonds qui n’ont encore jamais investis sur le continent envisagent de le faire.


Pour 2/3 des sondés, l’Afrique est plus attractive que les autres marchés émergents.  Seuls 20% considèrent que le continent noir est aussi attractif que les autres marchés émergents alors que 10% le jugent moins attractif. Si les fonds ne font aucune hiérarchie entre les différentes régions africaines en terme d’attractivité, ils indiquent cependant que les secteurs liés à la consommation(en relation directe avec le client)  sont les plus intéressants.

La Banque Centrale Populaire (BCP), l’une des plus importantes banques marocaines, vient de recevoir l’agrément des autorités de la Federal Reserve pour l’ouverture d’un Bureau de Représentation à Washington D.C.  L’obtention de cet agrément, facilité par le soutien effectif des autorités monétaires marocaines, et plus particulièrement de Bank Al-Maghrib, selon le communiqué de la banque, fera de la BCP la première banque marocaine à s’implanter sur le territoire des Etats-Unis d’Amérique.

L’ouverture de ce bureau est une bonne nouvelle pour la communauté marocaine établie aux Etats-Unis. Celui-ci aura deux missions principales :

L’Ouganda s’apprête à accueillir le premier des trois événements du sommet annuel sur le secteur bancaire et les TIC en Afrique de l’Est prévus pour 2014. Le sommet célèbre cette année sa troisième année d’existence.


Cette édition abordera des thèmes variés tels que: les services bancaires fournis au moyen de la téléphonie mobile, les solutions de sécurité, la criminalistique, les solutions de sécurité pour distributeurs automatiques, les cartes et solutions de paiement sécurisé, ainsi que la fraude et les solutions de gestion des risques.

Page 2 sur 2

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
938 FCFA / Kg
CAFÉ
1413  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC

131,7 USCT /kg

SUCRE
251,56 $ /tonne
27/07/2018 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
22 501 FCFA
SAFACAM

28 800 FCFA

SEMC

59 999 FCFA

27/07/2018 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en