Samedi, 31 Octobre 2015 16:34

La BAD en quête d'un Chargé(e) principal(e) de l’environnement

La BAD en quête d'un Chargé(e) principal(e) de l’environnement - ONEC.3

Titre du poste: Chargé(e) principal(e) de l’environnement - ONEC.3
Grade: PL-4
Poste N°: 50088860
Référence: ADB/15/148
Date de publication: 30/10/2015
Date de clôture: 15/11/2015

Objectifs

Le Département de l’énergie, de l’environnement et du changement climatique (ONEC) a pour mission d’encadrer les opérations de prêt et hors prêt de la Banque dans les domaines de l’énergie, de l’environnement et du changement climatique. Son rôle est d’intégrer les activités relatives à la protection de l’environnement et à l’adaptation au changement climatique dans les opérations de la Banque et, à ce sujet, de mener des campagnes de sensibilisation, de prodiguer des conseils et d’évaluer les enseignements tirés de ces expériences afin d’en tenir compte dans l’élaboration des politiques et des programmes.

Dans le cadre des activités de sa division responsable de l’environnement et du changement climatique (ONEC.3), ce département est chargé de recenser, de concevoir et de mettre en œuvre des programmes et des projets de préservation de l’environnement et d’adaptation au changement climatique et d’atténuation de ses effets. Ceux-ci pourront être soit des projets autonomes, soit des composantes d’autres opérations d’appui du Groupe de la Banque. La division ONEC.3 sert également de principale plateforme de financement, par le Groupe de la Banque, des activités liées aux questions climatiques.

ONEC.3 est également chargée de mettre en œuvre les politiques, procédures et directives environnementales/sociales de la Banque, dont l’examen/le suivi des évaluations d’impact environnemental et social (EIES), les plans de gestion environnementale et sociale (PGES), les évaluations environnementale et sociale stratégiques (EESS), les cadres de gestion environnementale et sociale et les documents liés au plan d’action de réinstallation (PAR), la demande de validation de la catégorisation environnementale et sociale des projets, ainsi que la soumission des résumés des EIES, des PGES et du PAR pour approbation par l’unité de la Banque chargée des sauvegardes environnementales et sociales (ORQR.3) ; et d’assurer la conformité des opérations à la politique de la Banque en matière de diffusion de l’information.

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision générale et la direction du Chef de la division de l’environnement et du changement climatique (ONEC.3), les principales fonctions et attributions du Chargé principal de l’environnement seront les suivantes :

Intégration des questions liées à la protection de l’environnement et au développement social :

Traiter, dans les diverses opérations de la Banque, les questions en rapport avec la protection de l’environnement et le développement social durant les étapes successives d’identification, d’élaboration, d’évaluation, de supervision et d’achèvement des projets ;
Élaborer la demande de validation de la catégorisation environnementale et sociale des projets (MRC), les résumés des évaluations d’impact environnemental et social (EIES)/des Plans d’action de réinstallation des populations (PAR), des plans de gestion environnementale et sociale (PGES) et des Cadres de gestion environnementale et sociale (CGES) avant leur soumission à la division chargée d’assurer le respect des mesures de protection environnementale et sociale et de la conformité (ORQR.3) et leur publication sur le site internet de la Banque ;
Concevoir le Protocole de développement des instruments d’analyse du changement climatique et proposer des mesures d’adaptation et d’atténuation, le cas échéant ;
Procéder et/ou contribuer à l’élaboration des rapports techniques et de divers documents sur l’environnement et le développement social requis dans le traitement des opérations de la Banque ;
Appuyer le volet environnemental et social des opérations de la Banque relevant du secteur privé (notamment, les industries, les services, les infrastructures, les institutions financières) et les opérations de la Banque relevant du secteur public dans les domaines de l’énergie, des transports et des technologies de l’information et de la communication, selon le cas ;
Veiller à la prise en compte des questions environnementales, sociales et transversales pertinentes dans les opérations de la Banque, en particulier celles relevant de la gestion des ressources naturelles et du changement climatique ;
Concevoir et/ou améliorer la conception des fonctions/composantes en vigueur dans les opérations de la Banque afin d’assurer la mise en œuvre effective des mesures environnementales et sociales pendant toute la durée des opérations ; et,
Élaborer les recommandations visant à améliorer les avantages des projets sur les plans environnemental et social et les mesures correctives visant à atténuer les risques environnementaux et sociaux dans les opérations de la Banque.

Conformité aux exigences environnementales et sociales :

Proposer aux chefs de projets et aux chargés d’investissements les orientations stratégiques et opérationnelles sur les questions afférentes à la protection de l’environnement et au développement social dans la perspective de renforcer la performance environnementale et sociale des opérations de la Banque ;
Assurer la conformité des opérations en matière de protection environnementale et sociale, des stratégies et des orientations de la Banque au système de garanties intégrées (SGI) de la Banque ; et,
Fournir aux clients l’assistance technique dans l’élaboration des documents nécessaires, notamment les évaluations d’impact environnemental et social,  les évaluations stratégiques en matière de protection environnementale et sociale, les plans d’action de réinstallation des populations, les plans de gestion environnementale et sociale, les cadres de gestion environnementale et sociale, et les systèmes de gestion environnementale et sociale. 

Développement des connaissances :

Contribuer à l'élaboration des politiques et des stratégies de la Banque en mettant l’accent en temps voulu sur les questions liées à l’environnement et au développement social, en étroite collaboration avec d’autres experts de la Banque; et,
Contribuer, après examen, à l’intégration des questions appropriées en matière de protection de l’environnement et de développement social dans les projets et/ou initiatives élaborés par des experts de la Banque dans les départements au sein et en dehors du complexe OIVP. 
Accomplir toute autre tâche qui pourrait lui être assignée par le Directeur d’ONEC et/ou le Chef de Division d’ONEC.3.

Critères de sélection


Notamment compétences, connaissances et expérience souhaitables

Etre titulaire au moins d’un Master, DEA/DESS ou tout autre diplôme universitaire équivalent en études environnementales, gestion des ressources naturelles, politique environnementale, économie, sciences sociales, génie civil ou dans une discipline connexe ;
Avoir au minimum six (6) années d'expérience professionnelle avérée dans les domaines en rapport avec la gestion de l’environnement, la gestion des ressources naturelles, l’élaboration des politiques environnementales, l’évaluation environnementale, la surveillance de l’environnement, le respect de l’environnement, et l’adaptation au changement climatique et à l’atténuation de ses effets, ou les interventions sur le terrain portant sur des questions environnementales ;
Disposer d’excellentes compétences techniques et analytiques et jouir d’une réputation d’excellence avérée aux niveaux opérationnel et stratégique dans le traitement des questions environnementales et sociales ;
Bonnes connaissances et solide expérience en élaboration et en gestion de la mise en œuvre des évaluations d’impact environnemental et social (ESIA), des plans de gestion environnementale et sociale (PGES), des évaluations stratégiques en matière environnementale et sociale (SESA), du cadre de gestion de la protection de l’environnement et du développement social (CGES) et des systèmes de gestion de l’environnement et du développement social (SGES), y compris les aspects sociaux des projets de développement (notamment, les volets santé et sécurité, la réinstallation involontaire des populations et les questions liées au genre), des opérations de surveillance et d’évaluation et les évaluations de conformité;
Des connaissances et une pratique avérées des politiques opérationnelles de protection de l’environnement, des procédures et pratiques en vigueur dans les principaux organismes partenaires spécialisés dans le financement bilatéral et multilatéral du développement dans les pays membres régionaux, en particulier pour les projets relevant de la construction et de la modernisation des infrastructures ;
Expérience pratique en Afrique et vastes connaissances en matière d’évaluation basée sur plusieurs critères, de mobilisation et de consultation des parties prenantes, de participation communautaire, disposer des compétences requises permettant d’analyser et d’évaluer les capacités institutionnelles et de concevoir/développer les modalités pratiques de mise en œuvre de projets complexes ;
Profil multidimensionnel permettant de bien cerner les questions cruciales liées au développement durable, à l’environnement international et aux politiques de développement, aux changements climatiques récents, à la croissance verte et aux préoccupations relatives à la préservation des écosystèmes, ainsi qu’au développement social et à la gestion axée sur les résultats ;
Etre orienté vers les résultats, capable de travailler en équipe – le titulaire du poste doit être un analyste méticuleux, soucieux du détail, un communicateur convaincant et un excellent rédacteur.
Excellentes capacités en communication et de rédaction en langue anglaise et/ou française ; la connaissance des deux langues constituerait un atout ; et
Capacité avérée à travailler de manière efficace dans un environnement multiculturel et de nouer des relations de travail solides avec les clients et les collègues.

Lu 517 fois

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
1312  FCFA / Kg
CAFÉ
1929  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC
202, 3 USCT /kg
SUCRE
390, 24 $ /tonne
21/03/2017 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
21 001 FCFA
SAFACAM 33 899 FCFA
SEMC
63 999 FCFA
21/03/2017 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en