Dimanche, 01 Novembre 2015 18:04

BeninLogis : une start-up de géolocalisation au service du citoyen

Avec sa start-up, Mathus Lawson, développeur de formation, facilite l’accès au logement et aux services en développant une plateforme de géolocalisation.


Les citoyens en quête d’un immobilier, d’un service ou d’un produit, accèdent à ses services via la toile. Ils localisent facilement les entreprises, les restaurants, les supermarchés, les prêts-à-porter qui répondent à leurs besoins.

Cela n’a pas été facile. Mais « en 2008, je représentais une multinationale au Bénin et j’étais chargé d’héberger certains de ses employés venus en mission. Donc, je me suis rapproché des démarcheurs pour pouvoir leur trouver un logement, mais ils m’ont si bien fait traîner que le délai dont je disposais pour héberger ces étrangers s’est écoulé. J’étais donc contraint de les loger à l’hôtel», indique  l’entrepreneur Mathus Lawson, pour expliquer son initiative.

Après 2000 heures de travail,  Bénin Logis nait. Une plateforme d'annonces et d'échanges immobiliers qui se décline à :
•    Gagner du temps et de l'énergie pour trouver un local
•    Éviter de perdre de l'argent dans des visites infructueuses.

Et « Notre plate-forme www.beninlogis.com s’adresse d’abord aux acteurs de l’immobilier et ensuite à tous les secteurs d’activité auxquels nous proposons plusieurs services. Il s’agit de la géolocalisation et de l’e-marketing», précise-t-il.

Déjà, la population marque son intérêt. L’accès au site est gratuit. «Le site comporte une liste de secteurs d’activité (agrobusiness, commerce, shopping, culture, évents, restaurants, hôtels, immobilier etc.). Si, par exemple, vous sélectionnez Restaurants, la carte se met automatiquement à jour et vous affiche tous les restaurants qu’il y a dans notre base de données. Si c’est un restaurant qui vous intéresse, vous sélectionnez Cotonou. La plate-forme vous affiche une carte de Cotonou avec les restaurants qui s’y trouvent et que vous pouvez parcourir », explique Mathus Lawson.

Son modèle économique reste rentable. Un contrat de prestation de service d’une année au minimum le lie avec ses clients.  Il dispose d’un service de livraison à domicile pour satisfaire sa clientèle.

« Les impôts, c’est un problème pour les jeunes entreprises béninoises. Si l’on pouvait nous exonérer des taxes pendant trois ans comme cela se fait au Sénégal, cela nous aiderait énormément. En dehors de l’impôt, nous sommes aussi confrontés à des problèmes de mentalité. On aime beaucoup mêler les sentiments au business au Bénin», indique ce promoteur de start-up loin de se décourager.

Sa prochaine conquête ? Le milieu universitaire. Et toujours, il cible le marché africain.

Par Charles Nwanochi

 

Lu 1513 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
938 FCFA / Kg
CAFÉ
1413  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC

131,7 USCT /kg

SUCRE
251,56 $ /tonne
27/07/2018 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
22 501 FCFA
SAFACAM

28 800 FCFA

SEMC

59 999 FCFA

27/07/2018 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en