Afficher les éléments par tag : hydrocarbures

Au nom du think tank algérien Nabni (Notre Algérie bâtie sur de nouvelles idées) fondé en 2011, Abdelkrim Boudra, porte-parole, revient sur le « plan d'urgence 2018 » pour sauver l'économie algérienne. Les membres de ce think tank sont déterminés à permettre à l'Algérie de retrouver la place des champions dans les domaines économique, social et politique.

La compagnie nationale des hydrocarbures et les entreprises chinoises signent des partenariats commerciaux. La visite du secrétaire d’État pour les Ressources pétrolières et président de la compagnie nationale des hydrocarbures actuellement en Chine confirme cette initiative à attirer des investissements pour moderniser les raffineries du pays.

Selon le GRIP, le défi majeur  reste de transformer la manne financière issue du pétrole en une opportunité de développement bénéfique aux populations au point d’éviter la malédiction du pétrole.


La découverte d’un gisement de gaz naturel au Sénégal sert d’opportunité à ce pays pour consolider sa « capacité d’être indépendant d’un point de vue énergétique », indique  le ministre sénégalais de l’énergie, Thierno Alassane Sall.

Cette annonce de la société américaine Kosmos Energy, détentrice depuis 2014 de droits d’exploration d’hydrocarbures au Sénégal  confirme aussi la possibilité du pays à « vendre (du gaz) au reste du monde ».

Les réserves de ce gisement offshore au large de Saint-Louis sont estimées à 450 milliards de mètres cubes. Le Sénégal garde l’espoir de produire son premier baril d’or noir « en 2019-2020 » suite à la découverte en octobre 2014 d’un gisement de pétrole « au large des côtes de Sangomar », sur le littoral sud-ouest du Sénégal.

Le groupe pétrolier italien ENI annonce le 30 août 2015 la découverte d’un gisement gazier au large des côtes de l’Egypte. Selon cette compagnie, c’est « le plus important jamais trouvé en Méditerranée ». Ce gisement à en croire ENI renfermerait 850 milliards de mètres cubes. L’exploitation de ce gaz,  l’équivalent de 5,5 milliards de barils de pétrole, va mieux positionner l’Égypte au rang des producteurs de gaz du continent.

La Mauritanie, producteur de pétrole depuis 2006, conserve de bonnes perspectives depuis le repérage de gisements estimés à un milliard de barils de pétrole. Le pays maintient ces perspectives avec la découverte en 2015 du gaz de Banda, à 50 km au large de Nouakchott.

La Société nationale des hydrocarbures, SNH, annonce en juillet 2015 dans un communiqué la découverte d’un nouveau gisement de pétrole au nord du Cameroun. Une équipe chinoise selon la SNH « a rencontré une série de réservoirs sableux imprégnés d’hydrocarbures liquides sur une hauteur d’environ 18 mètres ».

Selon le GRIP, «le défi majeur sera de transformer la manne financière issue du pétrole en une opportunité de développement bénéfique aux populations, pour éviter que la malédiction du pétrole».

Par Charles Nwanochi

 

Le Chef de l’Etat algérien Abdelaziz Bouteflika a confirmé cette information ce 24 février à la Centrale syndicale l'Union générale des travailleurs algériens, UGTA.

Le projet de loi de finances 2016 prévoit une croissance économique hors hydrocarbures de 4,6% et une inflation de 4%. Le gouvernement réussit à faire adopter l’article 66 relatif à l’ouverture du capital des entreprises publiques alors que les Partis de l’opposition s’y opposent.

Le gouvernement compte sur le secteur des hydrocarbures pour réaliser cette performance. Constamment, il constitue un élément clé de la croissance. Malgré une baisse d'activité en 2014 (-0,6%) et la chute des cours du pétrole chiffrée à 46 dollars le baril, le secteur des hydrocarbures « peut annoncer une inversion de la tendance baissière qui l'a caractérisé depuis 2006 », précise l'Office national des statistiques.

La mise en service de deux nouveau champs pétroliers va permettre à cette nation du Maghreb d’augmenter de 32 000 barils par jour, sa capacité de production.

GM Energie, est une PME gabonaise spécialisée dans les services pétroliers et essentiellement le forage et la fourniture des produits chimiques utilisés dans le secteur des hydrocarbures. Elle a commencé ses activités en 2008 et véritablement démarré en 2011. Le PDG de cette entreprise installée au Gabon, au Congo, au Maroc, en Algérie, au Cameroun et bientôt au Tchad plaide pour l’intégration des sociétés nationales dans le secteur opaque des hydrocarbures. Nous l’avons rencontré lors du forum sur le contenu local organisé à Libreville du 07 au 08 juillet 2015

Les entreprises gabonaises de sous-traitance dans ce secteur sont estimées à 20%. Le gouvernement à travers un forum sur le contenu local milite pour un meilleur partenariat avec les compagnies pétrolières et para pétrolières installées au Gabon.

Le gouvernement algérien annonce 14 plans de développement entre 2014 et le premier trimestre 2015. Les nouveaux gisements vont être exploités par la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach en partenariat avec des entreprises étrangères. Et le pays enregistre une production pétrolière de 1,22 millions de barils/jour au cours des quatre premiers mois de 2015.

Page 1 sur 2

Innov’ Acteurs

Interview de la semaine

MATIÈRES PREMIÈRES

CACAO
938 FCFA / Kg
CAFÉ
1413  FCFA / Kg
CAOUTCHOUC

131,7 USCT /kg

SUCRE
251,56 $ /tonne
27/07/2018 source Projet SIF/Fode

ECHOS DE LA BOURSE

IFC
4.25% %
SOCAPALM
22 501 FCFA
SAFACAM

28 800 FCFA

SEMC

59 999 FCFA

27/07/2018 source DSX

COURS DES DÉVISES

GBP 

766,125 FCFA
CHF 

610,817 FCFA
USD

622,291 FCFA
JPY 

5,315 FCFA
04/01/2017 source Afriland First Bank

Convertisseur de devises

Convertir 

en